PSG - Angers : Très appliqué, Paris ramène Angers sur terre après sa large victoire (4-0)... Revivez le live avec nous

FOOTBALL Avec peut-être le trio Neymar-Icardi-Di Maria pour la première aligné côté Paris

A.L.G.

— 

Icardi inscrit contre Angers son premier pion en Ligue 1 avec le PSG.
Icardi inscrit contre Angers son premier pion en Ligue 1 avec le PSG. — Lucas BARIOULET / AFP

94': Allez hop, c'est terminé ! Le PSG s'impose sans forcer face à Angers et renforce son avance en tête de Ligue 1. Merci à tous d'avoir été avec nous cet aprem. Bonne soirée les loubards !

92': Il l'aura finalement mis son but, le petit Neymar. Toujours lancé côté gauche, le numéro 10 efface Butelle et glisse le ballon comme il faut dans le but vide. L'affaire est pliée. 

90': BUUUUUUUUUUT DE NEYMAR !!!

85': Après un premier tacle très propre, Paredes est obligé de metrte la deuxième lame et de faire faute, après une glissade choupesque de Choupo. Bon petit coup franc à venir pour Angers côté gauche, près du point de corner. 

83': En virage, on attend tranquillement le quatrième but en dansant. 

 

81': Neymar n'y arrivera pas aujourd'hui j'ai l'impression. C'est pas faute d'essayer pourtant. Et sinon, Sarabia - probablement l'homme du match aujourd'hui - est remplacé par Ange De Marie. 

77': Abdou Diallo remplace Jean Bernat. 

75': J'avais zappé cette belle demi-volée de Rachid Alioui qui passe à quelques centimètres du potal de Navas. 

73': OH MAMAN CETTE DOUBLE FEINTE DE CORPS DE NEYMAR !!! Butelle a la main ferme pour empêcher le Brazilou de marquer son premier but. Déjà trois tentatives pour Se Queda aujourd'hui. 

71': Icardi sort, ovationné par le Parc. Entrée en jeu du Chouchoupo-Moting. 

69': Verratti dans la surface d’Angers qui se balade comme s’il dribblait sa gamine dans le salon. Le football est trop simple pour ce joueur.

65': Double occase identique pour Neymar qui dépose son défenseur sur le bas côté de la route avant de frapper dans un angle fermé. Butelle avait bien bouché son angle sur les deux coups. 

63': J'ai beaucoup aimé encore une fois le super taf de Gueye et d'Icardi qui a amené ce troisième but parisien. Ca va vite, le ballon colle aux pieds, les joueurs sont tous bien placés pour faire vivre le jeu. Zéro fausse note pour Paris aujourd'hui. 

61': Ca commence déjà à faire très, très lourd pour les pauvres angevins. Après une première frappe de Sarabia sauvée sur la ligne, le ballon revient sur l'Espagnol qui en remet une couche. La deuxième tentative est manquée mais elle termine sur Gueye, qui n'a plus qu'à conclure à deux mètres des cages. 

60': GOAAAAAAAAAL GOAL GOAL POUR LE PSG !!!

58': Au risque de me faire pisser dessus par les Dieux du foot, je trouve Leandro Paredes tout à fait pas mauvais aujourd'hui. Tout arrive. 

55': Bernat, comme d'hab, au top sur sn côté gauche. Le meilleur panic-buy de l'histoire du PSG. Là non plus il n'y a pas débat (ouais, vous l'aurez capté, cette aprem n'est pas placée sous le signe de la démocratie à 20 Minutes). 

54': Message-hommage à l'architecte du Parc décédé cette semaine à l'âge de 93 ans. Devant lui, il n'y a que les Egyptiens et leurs pyramides. J'veux même pas débattre. 

 

52': Neymar se fait découper par Thomas (qui prend un jaune au passage) au milieu du terrain, mais il aurait dû lâcher son ballon bien avant. Tu cherches aussi, mon gars....

49': Oh miam-miam ce ballon long et en diagonale d'O Monstro vers Bernat ! Sans contrôle, Mini-moi sert parfaitement Neymar en retrait mais la frappe du Brésilien est contrée par un bout de bidoche angevine. 

48': Premier scud de Paredes de loin. Ca passe à un bon mètre de la barre de Butelle. 

47': Les hommes de Stéphane Moulin donnent le ton: tous derrière et Alioui démerdes-toi pépère. 

45': C'est reparti ! 

18h34: Je confirme, il flotte sévère. VDM... 

18h33: Ca fait déjà plusieurs minutes que les Angevins sont sur la pelouse à s'échauffer. Ils n'ont pas dit leur dernier mot. Les Parisiens arrivent à leur tour. 

18h30: J'ai l'impression qu'il commence à flotter. Et moi qui n'ai pris qu'une petite veste, t'es un champion, champion... 

45' : Allez, c’est la pause après ce corner qui ne donne rien. Sans forcer, le PSG est largement devant à la mi-temps. Je vais faire mon pique-assiette au bar et je reviens. Bah ouais, faut bien se nourrir comme on peut, vu comment on est payé ici (patron, si tu me lis, je blague. Je crois).

44': Neymar s'amuse, par ici, et puis non, par là, oh et puis en fait si, par ici. Le centre est repoussé en corner mais les défenseurs ont dû avoir la gerbe à force de tourner dans tous les sens. 

41': La (possible) future idole du Parc se présente aux ultras. 

 

38': Replay >> Après un contrôle orienté à rendre dingo les adversaires, Neymar décale parfaitement Sarabia sur le côté droit qui centre sans contrôle au niveau des 6 mètres. Gueye passe au travers, pas Icardi, qui fusille Butelle et expédie une sauce sous la barre. Après Sarabia, c'est au tour de l'ancien de l'Inter d'inscrire son premier but en Ligue 1 avec le PSG. 

37': LE DEUXIEME BUUUUUUUUUT POUR PANAME !!! Mauro Icardi claque sno premier pion au Parc et il le fait au pied du virage Auteuil, bras levés vers les ultras. 

35': Petit festoch du Ney, stoppé de justesse à l'entrée de la surface. Derrière, Icardi s'emmêle les jambons et les Angevins peuvent mettre une botte dans la ballon pour repousser le danger. 

34': Bel arrêt de Navas sur cette minasse signée Pereiea-Lage (il me semble). 

32': Icardi seul au monde devant, il a dû toucher trois ballons à tout péter, le pobrecito. 

29': Bien trouvé plein axe par Paredes, Neymar lance Icardi qui s'écroule dans la surface. L'Argentin réclame un péno mais l'arbitre lui met un vent. Ca joue. 

25': Vu l'effectif parisien cette saison, Tuchel peut se permettre de bricoler en Ligue 1 sans que ça fasse tache. herrera latéral droit ? Paredes sur le terrain ? Vas-y, pas grave, ça va passer. Et ça passe en effet. 

22': OH LA FACE A FACE MANQUE PAR ALIOU !!! Il a eu 20 mètres tout seul à faire pour se préparer à frapper. C'est vraiment un immense raté…Et c’est encore Kimpembe qui passe au travers sur le coup.

20': Le PSG semble avoir fait le plus dur. Faut juste que Kimpembe évite les air-tacles comme là, en laissant filer un attaquant angevin côté droit. Le centre en retrait ne donne rien, Navas peut souffler. 

13': Magnéto Pablo >> Bien lancé côté droit par son compatriote Herrera, Sarabia rentre à l'intérieur, passe devant Thomas comme si de rien n'était, et enchaîne une frappe puissante du gauche. C'est très propre.

12': LE PREMIER BUT AVEC LE PSG POUR SARABIA !!!!!

10': Oh Icardi qui avait fait le plus dur en éliminant Butelle dans la surface mais qui rate sa frappe dans la foulée ! A noter que c'est Neymar qui avait tout impulsé en cassant deux lignes grâce à un amour de passe pour Gueye. 

9': Tentative lointaine d'Aït-Nouri qui passe à côté. A l'opposé du terrain, Neymar reste au sol et l'arbitre arrête le jeu. Dans la tête des supporters parisiens résonne un petit refrain bien connu « PAS LA CHEVILLE PUTAIN, PAS LA CHEVILLE !!! ». 

6': Bon, on ne va pas y passer la journée, mais il semble que ce soit finalement Herrera qui occupe le côté droit de la défense aujourd'hui. Ca bricole sévère du côté de Tuchel. 

5': C’est déjà le siège sur les cages de Butelle. Paris joue beaucoup sur les ailes mais jusqu’ici les centres sont trop sur le gardien angevin. Mais le PSG a déjà posé sa tente, son réchaud et son transat' dans le camp de son dauphin.

4': Gueye arrière droit, oui et non en fait vu comment il gambade un peu partout sur le terrain. En même temps, quand on est né avec 76 poumons, ça aide. 

2': Premier scud de Paredes qui frôle le poteau de Butelle ! Elle est légèrement contrée mais le corner n'a rien donné. 

1': Visiblement on part sur un Idrissa Gueye arrière droit. 

1': C'est parti ! 

17h30: Les ultras parisiens rendent hommage à Brice Taton, assassiné à Belgrade par une bande de lâches et de sauvages d’ultras du Partizan.

 

17h25: Alors que les joueurs vont bientôt arriver sur la pelouse, j'en profite vite fait pour vous partager cette vidéo assez dingue de Sylvinho, comme possédé, au moment de saluer les ultras lyonnais avant le grand derby de dimanche. Ca n'a rien à voir avec notre match mais ça vaut clairement le coup d'oeil. 

 

17h22: Quelques rares sifflets tombent du virage Auteuil après l'annonce du nom de Neymar. 

17h20: Le Parc est encore bien clairsemé à 10 minutes du coup d’envoi. Les supporters angevins sont venus en nombre et profitent de ce calme relatif pour se faire entendre. A noter que côté Boulogne, depuis plusieurs semaines maintenant, un petit groupe de supporters parisiens est en train de se former au milieu de la tribune haute. On fera peut-être un papier là-dessus un jour.

17h10: Le Parc a perdu son papa cette semaine... Le PSG va rendra un immense hommage à Roger Taillibert, l'architecte qui a imaginé ce stade pas comme les autres. 

 

17h07: Le XI angevin concocté par Stéphane Moulin. 

 

17h05: Alors que Bernard Lama, l'idole des 90's, est présent sur la pelouse, il a été bien évidemment ovationné par le Parc. 

17h: Voilà, c'est confirmé. 

 

16h55: Les compos sont tombées. Côté PSG, pas mal de surprises. Pas de Marquinhos, qui a chopé un mauvais rhume (comme moi, mais ça Tuchel s'en tape le coquillard), ni de Meunier (sur le banc), seuls trois défenseurs de métiers (Thiago Silva, Kimpembe, Bernat) et quatre vrais milieux (Paredes, Verratti, Herrera et Gueye). Ce qui pourrait vouloir dire que ça va jouer à trois derrière dans un 3-4-3 (j'opte personnellement pour ça), ou alors on va avoir un latéral droit qui va vivre son dépucelage sur le côté de la défense. Devant, le trio Neymar-Icardi-Sarabia vu que Mbappé est forfait, tout comme Cavani (encore et encore...). 

16h50: Yo les buffles ! C'est bon, après de grosses galères sur la ligne 4, c'est à dire rien de bien original en fait, j'ai fini par arriver au Parc à peu près à l'heure. Ca va vous ? 

16h43: Le temps de laisser mon cher collègue arriver au Parc après ses galères de métro, je vous laisse avec cette belle interview maison de Pierrick Capelle, qui évoque le bon début de saison de son club. Enjoy. 

 

16h42: Le PSG reçoit son surprenant dauphin, le SCO d'Angers. Les Angevins se verraient bien refaire le coup de Reims, mais cette fois les Parisiens sont prévenus. Ca devrait nous donner un beau petit match en tout cas. 

16h40SALUT LES LOUSTICS. Après une grosse journée rugby, place au ballon rond avec ce match au sommet (si si) de la Ligue 1. 

Et oui, c'est un match au sommet de la Ligue 1 qui nous attend en ce beau samedi après-midi. Si c'est tout sauf étonnant de retrouver le PSG en tête, voir le SCO d'Angers deuxième après huit journées est une belle surprise. Mais c'est amplement mérité pour les Angevins, qui forment un collectif solide et qui joue bien au foot depuis le début de saison. Après avoir bien négocié ses rencontres face à ses concurrents direct pour le maintien, qui reste l'objectif du club, le SCO va puvoir se tester sans pression face à l'ogre parisien. Ils n'ont rien à perdre, et on a vu ce que ça avait donné pour la dernière équipe venue dans cet état d'esprit à Paris ( Reims, pour ceux qui ne suivraient pas). Alors sait-on jamais... 

>> Après la défaite de l'OM hier soir à Amiens, on est parti pour suivre le deuxième match de cette 9e journée tous ensemble...