Qatar : Des ouvriers et des enfants invités pour remplir le stade des mondiaux d’athlétisme ?

POTEMKINE La compétition débute vendredi et seulement 50.000 billets ont été vendus selon les médias britanniques

J.L.

— 

Une étape de Diamond League a eu lieu à Doha en mai 2019.
Une étape de Diamond League a eu lieu à Doha en mai 2019. — CHINE NOUVELLE/SIPA

Ah le fameux marronnier des salles et stades vides au Qatar avant chaque grande compétition organisée là-bas… Quatre ans après le mondial de handball, où la terre entière avait été invitée gratos à meubler un peu les vides en tribunes, c’est reparti pour un tour avec les Mondiaux d’athlétisme, qui commencent vendredi.

Selon The Guardian, le comité d’organisation a eu un mal fou à vendre des places pour l’évènement, notamment en raison du boycott de l’Etat qatari par les pays voisins, et chercherait par tous les moyens à faire en sorte que la moitié de Khalifa International Stadium ne sonne pas creux pendant toute la semaine.

« Des championnats inspirants pour la nouvelle génération »

Alors que seulement 50.000 billets auraient été vendus pour toute la compétition quand le stade peut contenir jusqu’à 40.000 personnes, le Qatar aurait ressorti du grenier la bonne vieille méthode Potmekine. Des ouvriers détachés (ceux qui ont trimé pour achever le stade en temps et en heure) et des enfants invités par milliers.

Une initiative défendue (en off quand même, faut pas pousser), par un porte-parole de la fédération internationale : « Est-ce que c’est une bonne nouvelle qu’une partie de la communauté qatarienne soit invitée ? Nous pensons que ces championnats vont inspirer toute une génération de supporters et les pousser vers le sport. » Sachez donc qu’on joue magnifiquement de la flûte traversière à l’IAAF.

>> Mondial de Handball: Invitations, prix attractifs... comment le Qatar remplit ses salles?