Tennis : Nadal couronné au Masters 1000 de Montréal pour la 5e fois

TENNIS Vainqueur à Montréal contre Medvedev (6-3,6-0), l'Espagnol remporte son 35e Masters 1000, un record absolu

20 Minutes avec AFP

— 

Rafael Nadal célébrant sa victoire aux Masters 1000 de Montréal le 11 août 2019
Rafael Nadal célébrant sa victoire aux Masters 1000 de Montréal le 11 août 2019 — Jean-Yves Ahern-USA TODAY Sports

Une victoire finalement assez facile et un nouveau record, le scénario se répète une nouvelle fois pour Rafael Nadal ! L’Espagnol, vainqueur pour la 5e fois au Canada dimanche contre le Russe Daniil Medvedev (6-3, 6-0), est devenu le roi incontesté des Masters 1000, les tournois les plus importants du circuit ATP après les quatre Grand Chelem. C’est en effet son 35e trophée de sa carrière dans cette catégorie, un record absolu.

Un second set à sens unique

L’espoir de l’emporter n’aura duré que trois jeux pour Medvedev, 9e mondial et finaliste à Washington il y a une semaine. Effectivement, l’entame de la finale a été laborieuse pour le tenant du titre et numéro 2 mondial avec de très longs échanges. Mais ensuite, Nadal, âgé de 33 ans, a commencé à envoyer des coups droits puissants et lourds du fond du court pour pousser à la faute son adversaire. Et Medvedev (23 ans), pour la première fois en finale d’un Masters 1000, a craqué au 4e jeu en commettant une double faute. Nadal a ensuite fait la course en tête et n’a plus jamais été inquiété. D’autant que le second set a été à sens unique, Medvedev ne parvenant que rarement à marquer des points. L’Espagnol a aussi profité du repos imposé samedi à la suite du forfait de son adversaire en demi-finale, le Français Gaël Monfils, contrairement au Russe qui a dû batailler pour éliminer son compatriote Karen Khachanov 6-1, 7-6 (8/6).

Rafael Nadal, qui estime avoir « joué son meilleur match de la semaine », remporte aussi son 3e tournoi de l’année après le Masters 1000 de Rome et Roland-Garros, portant son total en carrière à 83, dont 18 en Grand Chelem. A deux semaines de l’US Open, le Majorquin a montré dimanche qu’il faudra compter avec lui pour la victoire finale dans la dernière levée du Grand Chelem de l’année.