Coupe du monde féminine: Les joueuses de Pays-Bas-Italie courent après leurs voleurs de maillots

FOOTBALL Mais c'est finalement la police qui a eu le dernier mot

W.P.

— 

Après avoir joué sous un cagnard pas possible, les joueuses ont dû courser des voleurs.
Après avoir joué sous un cagnard pas possible, les joueuses ont dû courser des voleurs. — Anna Gowthorpe/BPI/REX/SIPA

Imaginez le bazar : vous avez couru derrière un ballon pendant plus d’une heure et, une fois arrivé au vestiaire, vous devez repartir pour un tour à cause de voleurs de maillots. C’est peu ou prou ce qui est arrivé à Valenciennes aux joueuses de Pays-Bas-Italie, qui ont pris en chasse cinq voleurs de maillots tout propres en rentrant aux vestiaires après le coup de sifflet final de leur quart de finale de Coupe du monde.

Malgré leurs efforts, les joueuses ont échoué à attraper les malfrats mais ont eu la présence d’esprit de contacter rapidement la police, qui a fini par localiser les voleurs. Par contre, le petit tweet gênant avec le carton rouge, c’était pas vraiment nécessaire.