Coupe du monde féminine: Grâce à leur beau parcours, les Italiennes ont fait avancer la cause du foot féminin dans leur pays

FOOTBALL Eliminée samedi en quart de finale du Mondial par les Pays-Bas, l’Italie a quand même gagné beaucoup hors des terrains

Francois Launay

— 

La déception des Italiennes après leur élimination en quart de finale du Mondial
La déception des Italiennes après leur élimination en quart de finale du Mondial — PHILIPPE HUGUEN / AFP
  • L’Italie a été éliminée du Mondial samedi à Valenciennes en quart de finale.
  • Les joueuses étaient en pleurs à l’issue de la rencontre.
  • Mais l’incroyable parcours accompli par la Squadra Azzurra en France a clairement fait avancer la cause du foot féminin en Italie

La déception était trop forte. Allongées dans l’herbe du stade du Hainaut, les joueuses italiennes ont éclaté en pleurs après leur élimination en quart de finale de la Coupe du monde féminine face aux Pays-Bas (0-2). Pour sécher leurs larmes et les féliciter de leur belle épopée, Milena Bertolini a réuni ses joueuses et son staff dans un grand cercle. Là, la sélectionneuse italienne a pris la parole pour les réconforter, mais surtout pour les remercier.

« Je leur ai dit que j’étais fière de leur travail et qu’elles devaient être heureuses de ce qu’elles avaient accompli. Elles ont permis au public italien de tomber amoureux de ce sport et d’apprécier cette discipline. Je crois qu’elles ont fait beaucoup avancer la cause du foot féminin en Italie. Elles doivent être fières d’elles-mêmes. La façon dont elles ont joué, de montrer leur passion pour la discipline, c’est aussi pour ça que le public italien est tombé amoureux du foot féminin », se réjouit la technicienne.

Les Italiens se sont pris de passion pour le foot féminin

Parties dans l’anonymat en France pour disputer cette Coupe du monde, les Italiennes ont réussi à générer un vrai engouement populaire grâce à leurs performances. Quinzième nation mondiale, la Squadra Azzura féminine a atteint les quarts de finale de la Coupe du monde pour la deuxième fois de son histoire (après 1991).

Plus de sept millions d’Italiens étaient ainsi devant leur poste lors du dernier match de poule face au Brésil. Une audience incroyable et inimaginable dans un pays où le foot féminin n’est même pas professionnel. Alors forcément, avec une telle performance sportive et médiatique, les filles espèrent bien changer de statut.

Le moment de changer la donne

« Les grands clubs de foot italien ont commencé à agir pour le foot féminin depuis deux ans. Nous avons leur soutien. Mais cela nécessite une volonté politique. Il va falloir prendre des décisions importantes pour que le foot féminin soit autant reconnu que le foot masculin. Il ne faut jamais oublier que les footballeuses italiennes sont des amateurs et ce qu’elles ont réussi à obtenir est extraordinaire », souligne Milena Bertolini.

Le moment est venu de changer la donne. Une nouvelle étape pour un foot féminin italien, pour qui cette Coupe du monde féminine aura été un grand tremplin.