TFC: Recruter tôt, dégraisser beaucoup et faire confiance aux jeunes... Comment Toulouse veut éviter une nouvelle saison galère

FOOTBALL Le TFC a repris l’entraînement ce jeudi. Avec, forcément, l’envie d’éviter une nouvelle saison dans les bas-fonds du classement de Ligue 1

Nicolas Stival

— 

Des départs (Jullien voire Sanogo), des arrivées (Koulouris) et beaucoup de jeunes (Sidibé). Un cocktail gagnant pour le TFC?
Des départs (Jullien voire Sanogo), des arrivées (Koulouris) et beaucoup de jeunes (Sidibé). Un cocktail gagnant pour le TFC? — Rémy Gabalda et Patrik Stullarz / AFP
  • Après plusieurs années très difficiles, le TFC espère vivre enfin un championnat plus paisible, pour sa dix-septième saison d’affilée à ce niveau.
  • Alain Casanova compte s’appuyer sur un groupe professionnel restreint, mais renforcé par une dizaine de jeunes âgés de 18 à 20 ans.
  • Toulouse a déjà recruté trois joueurs et cédé neuf éléments, en attendant d’autres départs, dont ceux de Christopher Jullien et Firmin Mubele.

Dix-huit joueurs sur la pelouse, huit en tests médicaux et physiques. Vingt-six joueurs du TFC ont repris l’entraînement ce jeudi matin au Stadium sous l’impitoyable soleil occitan. Onze autres Violets (recrues, sélectionnés…) reprendront ultérieurement alors que Corentin Jean (genou) doit poursuivre sa convalescence.

« Au niveau du jeu comme des résultats, je ne peux pas être satisfait de la saison que nous avons faite, tonne Alain Casanova, entraîneur du seizième de L1 en 2018-2019. Le premier responsable, c’est moi. »

C'est la reprise pour Gen Shoji et 25 autres Toulousains.
C'est la reprise pour Gen Shoji et 25 autres Toulousains. - Nicolas Stival / 20 Minutes

Après plusieurs années dans les bas-fonds du championnat, Toulouse cherche la recette miracle pour sortir la tête de l’eau. Cela passe notamment par une refonte de l’effectif, où les jeunes, finalistes de la dernière Coupe Gambardella, devraient prendre encore plus de place.

Une flopée de départs, en attendant Jullien et Mubele

Un gardien (Vidal), trois défenseurs (Moubandje, Fortes, Michelin), quatre milieux (Blin, Cahuzac, Garcia, Durmaz) et un attaquant (Delort). Neuf joueurs, dont quatre étaient déjà en prêt (Fortes, Michelin, Blin, Delort), ont quitté l’effectif pro toulousain. Et ce n’est pas fini. Ce jeudi, Casanova a justifié les absences de Christopher Jullien et de Firmin Mubele par des « discussions » avec d’autres clubs.

Désireux de changer d’air, le grand défenseur central va rejoindre le Celtic Glasgow. Aussi volontaire que brouillon, l'attaquant congolais avait des contacts avec des clubs turcs l’hiver dernier. Il pourrait se diriger cet été vers la Russie ou un club d’une ancienne république soviétique.

Casanova tient à Reynet, moins à d’autres joueurs

Avec la possible arrivée du gardien de Montpellier Benjamin Lecomte à Monaco, l’éventualité d’un départ de Baptiste Reynet à Montpellier a refait surface. « C’est un peu de la science-fiction, on est sûrs de rien, lâche Casanova. Les clubs, les agents, les journalistes peuvent parler, moi je ne sais absolument rien ».

Sauf une chose : le technicien veut garder Reynet, « l’un des cinq meilleurs gardiens français » malgré une seconde partie de saison dernière chaotique.

Alain Casanova, l'entraîneur du TFC, en compagnie de ses adjoints Issou Dao et Denis Valour, le 27 juin 2019 au Stadium de Toulouse.
Alain Casanova, l'entraîneur du TFC, en compagnie de ses adjoints Issou Dao et Denis Valour, le 27 juin 2019 au Stadium de Toulouse. - Nicolas Stival / 20 Minutes

En revanche, d’autres joueurs sont invités à aller poursuivre leur carrière ailleurs : Yago, Pi et Bodiger, tous trois de retour de prêt, ainsi que le jeune attaquant El Mokkedem. Enfin, l’avenir de l’avant-centre Yaya Sanogo semble bouché avec la venue de Koulouris et le milieu John Bostock est annoncé à Nottingham Forest (D2 anglaise) par le Daily Mirror.

Trois arrivées, en attendant (au moins) un défenseur central

Ils sont attendus lundi au Stadium. Les trois premières recrues – l’avant-centre Efthymios Koulouris, le milieu défensif William Vainqueur et le milieu relayeur Jean-Victor Makengo – feront alors la connaissance de leurs nouveaux coéquipiers. « Le club a fait des efforts pour se renforcer en qualité plus qu’en quantité », estime Casanova.

Koulouris (23 ans), meilleur buteur du dernier championnat grec avec Atromitos (19 buts, 25 toutes compétitions confondues), doit combler le gros manque du TFC à ce poste. Prêté par Antalyaspor (Turquie), Vainqueur (30 ans) est attendu comme un leader, après deux années compliquées dont six mois ratés à Monaco. Lui aussi prêté – par Nice –, le jeune Makengo (21 ans) doit confirmer les promesses entrevues à Caen, et un peu déçues depuis deux ans sur la Côte d’Azur.

Casanova évoque des « joueurs revanchards, avec une mentalité agressive, engagée » et espère le même profil pour les futurs arrivants, dont au moins un défenseur central pour remplacer Jullien.

Des jeunes regroupés dans un groupe Elite

Ils sont neuf, auxquels se greffent le défenseur Diakité et le milieu Sidibé, déjà habitués à la Ligue 1. Les arrières Goncalves, Diarra, Rouault, les milieux Sanna, Koné, Adli, Ngoumou et les attaquants Taoui et Zobo vont constituer le tout nouveau groupe Elite concoctés par le TFC.

A l’exception de Sanna, ils ont participé à l’épopée de la Gambardella, conclue en finale au Stade de France (défaite contre Saint-Etienne, 2-0). Ces jeunes nés entre 1999 et 2001 s’entraîneront le matin avec le groupe pro de Casanova, et pourront avoir droit l’après-midi à une séance supplémentaire et personnalisée selon leurs points faibles à travailler.

Tous sont déjà sous contrat professionnel, sauf Rouault, qui va le parapher prochainement, et Sanna, sous contrat amateur, en attendant (éventuellement) mieux. Casanova aime rappeler que s’il a été rappelé par le président Olivier Sadran à l’été 2018, après trois ans et demi loin de Toulouse, c’est aussi pour son profil de formateur. « On devrait avoir 50 % de notre effectif qui sort du centre de formation », assure le technicien, qui souhaite un groupe de 18 pros aguerris plus trois gardiens et, donc, le nouveau groupe élite.

Le TFC disputera six matchs de préparation et effectuera un stage en Espagne avant de commencer le championnat le 10 août, chez le promu brestois.