Le public lensois a été exceptionnel jeudi soir
Le public lensois a été exceptionnel jeudi soir — DENIS CHARLET / AFP

FOOTBALL

Barrage Lens-Dijon: Les supporters lensois ont offert un spectacle incroyable à leur équipe et au foot français

De l’accueil du bus des joueurs à la fin du barrage aller contre Dijon (1-1), les fans du Racing ont offert une ambiance exceptionnelle

  • Si le RC Lens a concédé le nul à domicile (1-1) jeudi en barrage aller d’accession face à Dijon, les supporters lensois ont été exceptionnels.
  • Avant le match, une marée humaine impressionnante a accompagné le bus des joueurs.
  • Et pendant le match, Bollaert a longtemps chanté avant de s’éteindre à l’égalisation dijonnaise.

Les images sont incroyables et ont fait le tour des réseaux sociaux. Jeudi vers 19 heures, des milliers de supporters lensois s’étaient donné rendez-vous pour accueillir l’arrivée du bus des joueurs et leur offrir un accueil destiné à les galvaniser avant leur match aller face à Dijon pour remonter en Ligue 1.

Mission largement remplie. A coups de chants, d’écharpes brandies, de fumigènes, le spectacle offert et la marée humaine, dans laquelle le bus a dû se frayer un chemin, resteront très longtemps gravées dans les mémoires.

« Cette arrivée à Bollaert était fantastique. On sent une ville, tout un peuple qui attendait ce match avec impatience. Nos supporters ont été fantastiques. C’était magique. Je suis très heureux du choix que j’ai fait en signant en début de saison à Lens. Je savais que je signais pour un très grand club français », lâche Guillaume Gillet​, les yeux écarquillés par ce qu’il a vu.

Bollaert a tremblé quand Bellegarde a marqué

Cette ambiance extraordinaire s’est prolongée dans les entrailles de Bollaert. Remplie, l’enceinte lensoise était incandescente au coup d’envoi. Et quand Jean-Ricner Bellegarde a ouvert le score en début de deuxième mi-temps, la terre a tremblé dans un vacarme indescriptible. « C’est quelque chose d’impressionnant, ça donne beaucoup de force. Quand tu entres sur le terrain, tu as envie de tout déchirer », reconnaît Bellegarde, acclamé comme jamais après son but.

Reste que cette ambiance n’aura pas suffi pour emporter la mise. Le but de Kwon en fin de match a fait taire Bollaert. Au coup de sifflet final, le public, un peu sonné, a lancé un « On veut la Ligue 1 » en guise de message à leurs joueurs. Dimanche en Bourgogne, ils ne seront que 650 à faire le déplacement. Mais ils seront des milliers à Lens pour encourager les leurs. Et en cas de montée, le retour des joueurs dans l’Artois dans la nuit risque d’être complètement dingue. Vivement dimanche !