Hyperandrogénie: Caster Semenya fait appel de la décision du TAS devant la justice suisse

ATHLETISME Caster Semenya ne jette pas l'éponge

W.P, avec AFP

— 

Caster Semenya lors du 800m de la Ligue de Diamant de Doha, le 3 mai 2019.
Caster Semenya lors du 800m de la Ligue de Diamant de Doha, le 3 mai 2019. — Kamran Jebreili/AP/SIPA

Obligée de baisser son taux de testostérone pour courir en raison d’un nouveau règlement de l'IAAF sur les athlètes hyperandrogènes, Caster Semenya a fait appel mercredi devant la justice suisse du jugement controversé du Tribunal arbitral du sport (TAS) en faveur dudit règlement.

« Je suis une femme et une athlète de classe mondiale. L’IAAF (Fédération internationale d’athlétisme) ne me droguera pas ou ne m’empêchera pas d’être ce que je suis », écrit notamment l’athlète sud-africaine dans son appel déposé devant la Cour suprême fédérale suisse. Son action intervient 24 heures avant le meeting de Stockholm, jeudi, où sera couru le premier 800m féminin depuis l’entrée en vigueur du nouveau règlement de l’IAAF.