OM: «J'ai décidé de partir !» Rudi Garcia annonce son départ de Marseille

FOOTBALL Ce n'est pas vraiment une surprise, le départ de Rudi Garcia était cousu de fil blanc

Jean Saint-Marc

— 

Rudi Garcia, le coach de l'OM, lors de Marseille-Strasbourg le 16 janvier 2018.
Rudi Garcia, le coach de l'OM, lors de Marseille-Strasbourg le 16 janvier 2018. — Claude Paris/AP/SIPA

Chronique d’un départ annoncé. Tout le monde savait que Rudi Garcia quitterait l’OM à l’issue de cette saison ratée. L’entraîneur marseillais l’a confirmé lui-même ce mercredi en conférence de presse. Accompagné par Jacques-Henri Eyraud, son président, l’entraîneur de l’OM a commencé sa déclaration par cette annonce :

J’ai décidé de partir ! J’ai proposé cette décision à mon président qui l’a acceptée. Si j’écoutais ma détermination et mon caractère je resterais, mais si j’écoutais le bon sens et la raison, c’est bien d’arrêter l’aventure maintenant. Parce que je crois énormément en ce projet porté par des gens remarquables. Pour le bien de ce projet, c’est mieux de se séparer maintenant. »

« Il y a peu de métier aussi difficile que celui d’entraîneur », a glissé Jacques-Henri Eyraud, qui n’a pas voulu préciser s’il s’agissait d’une démission sèche ou plutôt d’un départ à l’amiable, avec des indemnités. Rudi Garcia avait été prolongé en octobre 2018.

Flou sur les indemnités

L'existence d'une indemnité et son montant n'ont pas été précisés : Rudi Garcia ne précise pas s'il s'agit d'un départ à l'amiable ou d'une démission sèche. Mais les chiffres d'une dizaine de millions d'euros évoqués dans les médis n'ont «aucun rapport avec la réalité», a seulement dit Jacques-Henri Eyraud au sujet du départ de Garcia et d'au moins ses trois adjoints, Frédéric Bompard, Claude Fichaux et Stéphane Jobard.

«Rudi est un grand technicien, un grand entraîneur, un homme de grande qualité», a conclu «JHE», qui a montré «son respect pour l'institution OM»