Qui a plus ou moins dit: «C’était plus simple d’aller en finale de Ligue des champions » qu'en finale de Coupe de la Ligue

FOOTBALL Il l'a dit sur le ton de la plaisanterie, mais il l'a dit quand même 

W.P.

— 

Sarri et Klopp
Sarri et Klopp — PAUL ELLIS / AFP

Comment faire quand on n’est pas sûr de réussir à se qualifier pour la Ligue des champions la saison suivante ? Relativiser son prestige. C’est la technique employée par Maurizio Sarri, entraîneur de Chelsea, pour se protéger d’un éventuel fiasco en Premier League​.

Pour atteindre la finale de la League Cup, on a dû jouer contre Liverpool, contre Tottenham et en finale contre Manchester City. C’était plus simple d’aller en finale de Ligue des champions je pense ! »

Mauvaise foi puissance mille, même si, pour le coup, l’exemple du parcours de League Cup des Blues cette année était en effet particulièrement relevé. Chelsea est à la lutte avec Tottenham, Arsenal et Manchester United pour une place dans le big four, synonyme de qualification en C1, pour laquelle le club londonien peut encore espérer se qualifier via la Ligue Europa.