OM: «Il emmènera tout le monde dans son sillage!» Luiz Gustavo peut-il porter Marseille en Ligue des champions

FOOTBALL Après deux mois passés sur le banc de l'OM, Luiz Gustavo, meilleur joueur de Marseille la saison dernière, a fait un excellent match face à Nîmes. Peut-il incarner le renouveau de l'équipe de Rudi Garcia ?

Jean Saint-Marc

— 

Luiz Gustavo porte de temps en temps le brassard de l'OM.
Luiz Gustavo porte de temps en temps le brassard de l'OM. — Giampiero Sposito/SIPA
  • Buteur face à Nîmes, Luiz Gustavo semble de retour à son meilleur niveau.
  • Le Brésilien peut-il porter l’OM, pour l’instant cinquième, jusqu’à la troisième place, synonyme de Ligue des champions ?
  • Marseille, qui affronte Guingamp ce samedi, part de loin et devra espérer des faux pas de ses rivaux Saint-Etienne et Lyon.

Allez savoir pourquoi. Il a foncé comme un dératé vers le banc de touche et la tribune Jean-Bouin, et non vers le virage Sud des South Winners, qui le soutiennent depuis des mois. Luiz Gustavo a célébré avec rage son premier but de la saison, ce samedi, face à Nîmes ( 2-1). Un but pour parachever un match parfait : il a cassé toutes les offensives nîmoises par son placement, a brisé les lignes par ses passes et a même touché le poteau en première mi-temps.

« Je l’ai trouvé très bon dans l’agressivité, dans la récupération et l’utilisation du ballon. Il n’a perdu qu’un ballon en deuxième mi-temps », salue Rudi Garcia. Il a retrouvé sa sentinelle, le gaucher autour duquel il a bâti son équipe, l’an dernier, jusqu’à la finale de Ligue Europa.

Sale souvenir.
Sale souvenir. - F. Fife / AFP

Après sept matchs sur le banc, Luiz Gustavo est revenu dans le onze. Logiquement, il ne devrait plus en sortir.

Je compte beaucoup sur lui, reprend Rudi Garcia. Après une période où il n’était pas à 100 %, il a donné les signes qu’il était de retour à son meilleur niveau… Et il l’a confirmé face à Nîmes. On a besoin de nos meilleurs joueurs à leur meilleur niveau. Et Luiz fait évidemment partie de nos meilleurs joueurs. »

« Comment, avec un tel effectif et des résultats aussi médiocres, Rudi Garcia a-t-il pu se passer d’un joueur de cette envergure ? » Najet Rami, comme beaucoup de supporters de l’OM, s’interroge. On notera d’ailleurs que Gustavo était le plus applaudi, avec Balotelli, ce jeudi, lors d’un entraînement ouvert au public.

Le chouchou du Vélodrome aurait dû rester dans l’équipe ? « Qu’il fasse un tour sur le banc peut être compréhensible ! Mais trois mois, c’est beaucoup trop. On avait besoin d’expérience et de repères », note Kévin Beuzet, qui a analysé, dans son émission Le travail de l’OMbre, l’excellent match de Gustavo face à Nîmes.

« La gestion de Garcia est catastrophique, enchaîne Najet Rami. Trois jours avant Nîmes, il nous disait qu’il n’était pas à 100 %… Gustavo est un taulier et doit être titulaire à chaque match jusqu’à la fin de la saison ! » Ce retour sera-t-il suffisant pour accrocher la troisième place et un strapontin en Ligue des champions ? « A lui tout seul, ce n’est pas possible, estime Kévin Beuzet. Mais il peut montrer la voie avec son expérience ! » « C’est trop tard, on a perdu trop de points bêtement », lâche à son tour Najet Rami.

« Le bébé ne se présente pas par la tête »

« Le bébé ne se présente pas par la tête, embraye, tout en métaphore, Patrick Guillou. Ils partent d’un peu loin et doivent compter sur les faux pas des deux équipes [Saint-Etienne et Lyon] devant. Mais ce qui est sûr, c’est que Gustavo, très fier et très orgueilleux, fera tout pour jouer la Ligue des champions. Et il emmènera tout le monde dans son sillage ! »

Consultant Bundesliga pour beIN Sports, Patrick Guillou connaît bien Luiz Gustavo, qu’il a entraîné à Wolfsburg avec Valérien Ismaël. « C’est un joueur qui n’a pas d’états d’âme. Et il respecte énormément l’institution, son employeur. Donc il répond toujours présent, et avec brio », poursuit Patrick Guillou. Pour combien de temps ? « Le club est incroyable, l’ambiance aussi. Je suis très heureux de jouer ici, même si parfois les choses ne se passent pas comme on le souhaite. Je veux tout donner pour ce club et ce public, on verra ce qui se passera à la fin », a déclaré un toujours très diplomate Luiz Gustavo, après OM-Nîmes.

Ciao Gustavo ?

Il y a quelques semaines, un proche nous confiait ses envies d’ailleurs : « Ce n’est pas un joueur qui reste sur le banc… Il ne se reposera pas sur son contrat (en or) et ira peut-être chercher un nouveau challenge ailleurs. » Luiz Gustavo aurait eu une offre mirifique d’un club chinois, cet hiver. A 31 ans, le Brésilien, vainqueur de la Ligue des champions, a encore une très belle cote. Et les Marseillais sont inquiets de perdre leur « métronome ». Najet Rami, par exemple, « ne voit pas Gustavo rester si Rudi Garcia reste en poste. »