Promu en Ligue 2, Rodez pourrait jouer ses premiers matchs à 600 km de l'Aveyron... à Bastia

FOOTBALL Le club aveyronnais, dont le stade sera en travaux jusqu’en octobre, doit trouver une pelouse de repli pour son début de championnat en Ligue 2 la saison prochaine

Beatrice Colin

— 

Le stade Armand-Cesari à Furiani, siège du Sporting Club de Bastia.
Le stade Armand-Cesari à Furiani, siège du Sporting Club de Bastia. — YANNICK GRAZIANI / AFP

Jeudi soir, au terme d’un match contre Boulogne-sur-Mer disputé sur la pelouse du stade Paul-Lignon, le club de Rodez a gagné son billet pour jouer en  Ligue 2.

Pour voir évoluer leur équipe dans le championnat l’an prochain, les supporters ruthénois devront faire pas moins de… 600 km (à vol d’oiseau). Jusqu’en octobre, le stade du club aveyronnais sera en effet en travaux pour pouvoir être mis aux normes. En attendant, les matchs à domicile devraient se disputer sur la pelouse du stade Furiani, à Bastia.

« Rien n’est officiel, ni signé, mais c’est en bonne voie », indiquait vendredi un porte-parole du club contacté par 20 Minutes.

Au cours de ces dernières semaines, le Rodez Aveyron Football a sollicité plusieurs collectivités pour trouver une pelouse de repli parmi lesquelles Montpellier, Istres, Gueugnon ou encore la voisine Toulouse.

Toulouse compromis

Mais la location du Stadium étant trop cher, et Ernest-Wallon pas aux normes, le RAF a dû faire une croix sur la Ville rose précisait il y a encore peu son manager général, Grégory Ursule. Entre des questions de disponibilités et de travaux, les autres possibilités semblent aussi compromises.

Reste Bastia, un peu loin, mais qui est aux normes et verrait d’un bon œil cet accueil transitoire.