Un baby-foot mixte est en préparation pour la Coupe du monde féminine de football. Illustration.
Un baby-foot mixte est en préparation pour la Coupe du monde féminine de football. Illustration. — Pouzet / Sipa

INITIATIVE

Coupe du monde féminine 2019: Enfin un baby-foot mixte pour promouvoir l'égalité

Un baby-foot où joueuses et joueurs seront mélangés va être créé pour accompagner le Mondial féminin organisé en France, du 7 juin au 7 juillet

  • Ce baby-foot mixte a été conçu par des associations pour l’égalité femmes-hommes dans le sport et la société Bonzini.
  • Un financement participatif a été lancé.

Un baby-foot mixte, avec onze joueurs et onze joueuses mélangés dans les deux équipes, pour célébrer la Coupe du monde féminine en France (7 juin - 7 juillet). C’est l’initiative lancée par l’association Liberté Aux Joueuses (LAJ), créée par l’ancienne internationale Nicole Abar, avec le partenariat du collectif Egal Sport.

« Le baby-foot est le symbole miniature du football. Tout le monde peut y jouer, même sans avoir pratiqué au préalable. » L’explication de la démarche figure sur le site KissKissBankBank, où un financement participatif a été lancé pour l’occasion.

« L’idéal, ce serait d’en créer une dizaine, graphés, qui seraient ensuite vendus aux enchères pour des associations caritatives, détaille Patricia Costantini, cofondatrice d’Egal Sport, qui, comme son nom l’indique, milite pour l’égalité des femmes et des hommes dans le sport. Il y en aura au moins un qui suivra le musée itinérant du foot féminin. Ce musée se déplacera dans les villes hôtes de la compétition. »

La société Bonzini se charge de la fabrication. « Voici dix ans, on avait déjà créé une joueuse, relève Ingrid Bergaglia, présidente de l’entreprise familiale de Bagnolet (Seine-Saint-Denis), née en 1927. On avait en tête d’en fabriquer une nouvelle lorsque nous avons été contactés pour cette initiative, afin de valoriser l’égalité hommes-femmes. On a donc décidé d’allier nos objectifs. »

De la « jupette » au short

Mais au fait, pourquoi pas un baby-foot entièrement féminin ? « Cela ne nous intéressait pas, réplique Patricia Costantini. En termes d’égalité et de symbole, quoi de mieux que de créer un baby-foot mixte, afin que le message passe auprès de tout le monde ? »

Après une modélisation en 2D puis en 3D, puis la création d’un moule, la figurine de 13 cm pour 110 grammes sera prête fin avril. « La joueuse créée voici dix ans avait une silhouette avec jupette, comme dans le tennis. Celle-ci sera bien en short », développe Ingrid Bergaglia. Et sa carrière se prolongera bien au-delà de la finale du Mondial, le 7 juillet à Lyon, puisqu’elle intégrera ensuite le catalogue Bonzini.