Basket: Oh la valise ! Montpellier égale le record de points inscrits sur un match de Ligue féminine

RECORD Le record de points inscrit sur un match en Ligue féminine de basket datait de 2003 (115). Il a été égalé ce week-end par une impressionnante équipe de Lattes-Montpellier

Jerome Diesnis

— 

Endéné Myem et les Montpelliéraines se sont régalées contre Villeneuve d'Ascq
Endéné Myem et les Montpelliéraines se sont régalées contre Villeneuve d'Ascq — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse
  • Les basketteuses de Lattes-Montpellier ont égalé le record de points inscrit sur un match de Ligue féminine : 115, face à Villeneuve d’Ascq. Elles égalisent le record de Valenciennes qui remonte à 2003.
  • Tout proche d’une qualification en demi-finale d’Eurocoupe, Lattes-Montpellier est l’un des trois principaux candidats au titre de champion de France cette saison avec l’Asvel et Bourges.

Record ! Trois jours après avoir fait un grand pas vers les demi-finales d’Eurocoupe à Charleville-Mézières (75-91), les basketteuses de Lattes-Montpellier (BLMA) ont frappé un grand coup en championnat. Elles ont égalé le record de points inscrits sur un match depuis la création de la Ligue féminine de basket en 1998. Le précédent remontait à 2003 et un match entre Valenciennes et Reims. Après avoir fouillé dans ses archives, la LFB a confirmé le record ce lundi.

Samedi, le BLMA a passé… 115 points à Villeneuve d’Ascq. Pas n’importe qui, puisqu’il s’agit des championnes de France 2017. « On avait une revanche à prendre par rapport au match aller », précise la meneuse héraultaise Alix Duchet. A l’aller, les filles de Lattes-Montpellier s’étaient inclinées 98-68 dans le Nord. « Elles le voulaient plus que tout. Fred [Dusart, le coach] nous l’avait dit et on le savait, reconnaît Virginie Brémont. Pour elles c’était la revanche à prendre, elles l’ont prise avec la manière, il ne faut pas se cacher. »

Le coach de Villeneuve d’Ascq : « Plus de son, plus d’image »

Candidate au titre de championne de France, au même titre que l’Asvel et Bourges, Lattes-Montpellier (déjà sacrée en 2014 et 2016) n’occupe que la troisième place provisoire en championnat. Mais avec un effectif quasiment au complet, elle marque les esprits… malgré un début de match catastrophique, samedi. Les filles de Thibaut Petit étaient menées 19-30 après treize minutes de jeu samedi. « Et après, plus de son, plus d’image. Rideau, peste l’entraîneur de Villeneuve d’Ascq Frédéric Dusart. On est tombé sur un grand Montpellier. Quand on mettait de l’intensité, elles arrivaient à marquer quand même. Je crois qu’on a été écœurées ou démoralisées par leur réussite insolente ».

Mercredi, à Lattes, le BLMA va tenter de confirmer sa victoire dans les Ardennes pour valider sa place en demi-finale de l’Eurocoupe.