Montpellier: Le BLMA prend une grosse option sur les demi-finales de la Coupe d’Europe

BASKET Les filles de Lattes-Montpellier se sont largement imposées (75-91) sur le terrain de Charleville-Mézières dans un quart de finale franco-français d’Eurocoupe

Jerome Diesnis

— 

Helena Ciak et ses partenaires du BLMA ont pris une grosse option vers les demi-finales d'Eurocoupe (archives).
Helena Ciak et ses partenaires du BLMA ont pris une grosse option vers les demi-finales d'Eurocoupe (archives). — Jérôme Diesnis / Agence Maxele Presse
  • Les basketteuses de Montpellier se sont largement imposées à Charleville-Mézières (75-91) en quart de finale aller de l’Eurocoupe.
  • Contre une équipe privée de rotation, les Héraultaises se sont détachées dès le milieu du second quart-temps et n’ont jamais été inquiétées. Elles tenteront de confirmer ce résultat dans une semaine à Lattes.

Lattes-Montpellier a pris une grosse option sur les demi-finales de l’Eurocoupe, la seconde Coupe d’Europe des clubs de basket. Les filles du BLMA se sont largement imposées à Charleville-Mézières dans le duel franco-français de ces quarts de finale (75-91), après avoir compté 14 points d’avance à l’entame du dernier quart-temps. Et un maximum de 19 points juste avant le buzzer.

Largement dominatrices au rebond (44 à 30) et beaucoup plus adroites, notamment à trois points (40 %), les Héraultaises n’ont quasiment jamais été menées. Elles se sont détachées en milieu de premier quart-temps pour ne plus jamais rendre la main. Pour une fois, elles n’ont pourtant pas pu compter sur la vice-championne du monde australienne Samantha Whitcombe. La quatrième marqueuse de la compétition avant cette rencontre mais loin de sa réussite habituelle (à 3/10 aux shoots).

0 point pour le banc à Charleville

Lattes-Montpellier n’en a finalement pas eu besoin. Avec six joueuses à neuf points ou plus, elles ont éteint un adversaire privé de profondeur de banc (0 point). Aux deux tours précédents, les Héraultaises ont éliminé les finalistes de la dernière édition, Venise, au prix d’un énorme retournement de situation (-19 à l’aller, +23 au retour), puis les tenantes du titre de Galatasaray (134-107 en score cumulé).

Elles tenteront de confirmer ce succès mercredi au match retour dans la métropole de Montpellier. Jeudi, c’est le troisième club français, Lyon-Villeurbanne (actuel leader de la Ligue féminine), qui disputera son quart de finale aller dans la compétition face aux Espagnoles de Gijon.