Pieroni à VA, Gravgaard négocie

David Phelippeau - ©2008 20 minutes

— 

Sur le front du mercato, on ne s'ennuie jamais au FC Nantes. Alors que les joueurs partent en stage à Albertville ce matin (lire ci-dessous), les dirigeants poursuivent leurs négociations pour renforcer l'équipe, mais aussi la délester de quelques éléments.

· Pieroni chez les Chti's Il ne voulait pas revenir à Nantes et souhaitait rester près de sa Belgique natale. Ses voeux vont être exaucés. L'avant-centre - qui a encore deux ans de contrat sous les couleurs nantaises - va rejoindre d'ici peu Valenciennes pour trois saisons. « En transfert, on est bien loin du million d'euros que certains médias évoquent, nous expliquait hier Claude Robin, le directeur général délégué. On serait contents si c'était cette somme-là... » Le montant de l'affaire avoisinerait plutôt les 400 000 euros. En attendant, le FC Nantes libère un gros salaire, Pieroni étant payé 65 000 euros par mois, sans les charges.

· Gravgaard a vu son président Les décideurs nantais n'ont pas fait une croix sur le défenseur central de Copenhague, Michael Gravgaard. Et ce malgré l'envolée du prix du transfert. Fixé à trois millions, ce dernier serait plus proche des 7 ou 8... La faute au directeur sportif danois, Kasten Nielsen, guère coopératif. Le joueur - qui s'est déjà mis d'accord avec le FCN - devait rencontrer son président, hier, pour négocier à la baisse. « C'est un mec très respecté dans son pays, explique Robin. On compte sur lui. » Par ailleurs, le jeune défenseur central brésilien, Douglão, s'est finalement engagé pour trois ans avec le club nantais, vendredi dernier.