Lille: Pourquoi l'expo consacrée à la photo de sport a connu un joli succès

EXPOSITION Organisée à Lille du 6 septembre au 4 novembre, l'exposition Sportfoto a attiré plus de 165.000 visiteurs...

Francois Launay

— 

.Les clubs amateurs de Lille ont été mis à l'honneur
.Les clubs amateurs de Lille ont été mis à l'honneur — F.Launay/20 Minutes
  • Avec 165.306 visiteurs en deux mois, Sportfoto a été une vraie réussite populaire.
  • Le thème - porteur - a attiré un public qu’on ne voit habituellement pas dans les expositions.
  • Et l’itinérance dans plusieurs lieux emblématiques de Lille a été très appréciée.

C’est un joli succès pour une première. Avec 165.306 visiteurs en deux mois, l’exposition Sportfoto a organisée du 6 septembre au 4 novembre par Lille 3000 et la mairie de Lille, a connu un réel engouement. Consacré à la photo de sport, l’événement est une réussite pour plusieurs raisons.

Paris-Roubaix est exposé à la gare Saint-Sauveur
Paris-Roubaix est exposé à la gare Saint-Sauveur - F.Launay/20 Minutes

Parce que le thème était porteur

Jamais Lille n’avait consacré une exposition aussi large à la photo de sport. En mettant en valeur des sports et des événements populaires dans la région comme le foot, la boxe, le vélo et notamment Paris-Roubaix, les organisateurs ont visé juste.

Le Mondial 2018 est exposé
Le Mondial 2018 est exposé - F.Launay/20 Minutes

« Le sport est un thème vraiment fort et universel. Et puis, la photographie est assez facile d’accès. C’est un art partagé. Tout le monde fait des photos, tout le monde en consomme, tout le monde en regarde. Et quand on en voit d’un certain niveau, c’est un peu comme quand vous faites la bouffe et que vous allez dans un grand resto. Vous vous dites : ah ouais d’accord », résume Jean-Denis Walter, commissaire de l’exposition et photographe de sport.

Parce que l’expo était itinérante

La boxe à l’Hospice Comtesse, le foot au Tri Postal, le vélo et les Jeux Olympiques à la Gare Saint-Sauveur sans oublier les photos exposées à la Vieille Bourse et au musée des Beaux-Arts, pendant deux mois, plusieurs monuments de la ville ont ouvert leurs portes à la photo de sport. Une itinérance qui a forcément contribué au succès de l’exposition.

L'Hospice Comtesse fait la part belle à la boxe
L'Hospice Comtesse fait la part belle à la boxe - F.Launay/20 Minutes

« C’était la première fois qu’on faisait une même exposition dans des lieux différents. Il y a eu aussi beaucoup de choses dans la ville et c’est vrai qu’il y a eu une belle fréquentation » reconnaît Olivier Célarié, directeur de la communication de Lille 3000. « On a essayé de varier les styles de photos, les photographes, les héros en fonction des lieux. Et les gens poussaient les portes de lieux dans lesquels ils n’avaient pas l’habitude d’aller », poursuit Jean-Denis Walter.

Parce que l’expo a attiré un public différent

La gratuité a forcément aidé au succès populaire. Mais pas seulement. Car Sportfoto a attiré un public un peu différent de celui qui fréquente habituellement les expositions.

Le club de Fives mis en valeur
Le club de Fives mis en valeur - F.Launay/20 Minutes

« On a eu un public qu’on ne voit pas tout le temps. Dans l’exposition, il y avait pas mal de photos de clubs et de sportifs lillois. Donc beaucoup de sportifs sont venus avec leur famille », explique Olivier Célarié. « C’était aussi un thème rassembleur pour toutes les générations. C’était une expo qui replongeait dans le passé mais il y avait aussi des choses du présent. Il y en avait pour tout le monde », estime Jean-Denis Walter qui rêve déjà d’une deuxième édition.