Nice: Alice Modolo bat trois records de France d’apnée dans les abysses

APNEE L’apnéiste azuréenne vise les Jeux olympiques et la barre de 100 m…

Mathilde Frénois

— 

Alice Modolo a battu trois records de France cet été.
Alice Modolo a battu trois records de France cet été. — M. Frénois / ANP / 20 Minutes
  • Quand elle ne plonge pas en apnée, Alice Modolo est dentiste.
  • Cet été aux Bahamas, elle a battu trois records de France successivement. En monopalme, elle est descendue à 84 m, 86 m puis 88 m.

« Un vrai coup de foudre. » C’est dans ces termes qu’Alice Modolo évoque sa première plongée. Depuis, cette apnéiste, licenciée au club Chango Diving de Nice, repousse sans cesse ses limites. Jusqu’à battre trois records de France cet été et terminer quatrième aux championnats du monde la semaine dernière.

C’est après être passée par le tennis, la danse et le judo qu’Alice Modolo plonge dans le monde de l’apnée en 2007. « Ça a été un tournant dans ma vie, explique la Niçoise d’adoption venue de Clermont-Ferrand. J’ai pris l’apnée comme une philosophie de vie. Cette discipline m’a permis de prendre conscience de moi-même. »

Objectifs Jeux

Sous l’eau, Alice Modolo se met « en pause » : « Généralement, les pensées s’arrêtent, poursuit-elle. Ça me permet de faire le point avec la vie en général. » Et de repousser son corps à l’extrême. Cet été aux Bahamas, Alice Modolo a battu trois records de France successivement. En monopalme, elle est descendue à 84 m, 86 m puis 88 m. « A chaque fois, j’ai battu mon propre record, explique-t-elle. J’ai gagné 12 m en une semaine. » De quoi bien se mettre en jambes pour les championnats du monde en Turquie la semaine dernière. En bipalme, cette fois, elle bat à nouveau le record de France, se classant quatrième de la compétition.

A 33 ans, Alice Modolo rêve maintenant de descendre encore plus bas, pour une plus haute reconnaissance. « Cette saison est terminée. Mais je vais revenir plus forte en 2019, assure-t-elle. Je veux être la première française à atteindre les 100 m. J’espère participer aux JO. » En attendant que la discipline fasse son entrée au programme olympique, l’apnéiste est retournée à ses entraînements. Et à son quotidien : dans la vie, Alice Modolo est dentiste.