VIDEO. Bordeaux: Soucis financiers, points de pénalité, Tanner Glass... L'été (très) mouvementé des Boxers avant de reprendre la Ligue Magnus

HOCKEY SUR GLACE Les Bordelais attaquent la saison de Ligue Magnus vendredi soir à Lyon dans un contexte un peu particulier…

Clément Carpentier

— 

Les Boxers de Bordeaux écoutent les consignes de Philippe Bozon à l'entraînement.
Les Boxers de Bordeaux écoutent les consignes de Philippe Bozon à l'entraînement. — Clément Carpentier - 20 Minutes
  • Le club a connu quelques soucis financiers cet été avant finalement d’être autorisé à jouer en Ligue Magnus.
  • Les Boxers débutent la saison avec neuf points de retard au classement.
  • Pour atteindre les play-offs, ils pourront notamment compter sur Tanner Glass, un attaquant canadien venu de la NHL.

Qu’il est loin le temps où les Boxers de Bordeaux fêtaient leur belle fin de saison du club avec les fans malgré une élimination en demi-finale des play-offs de Ligue Magnus. C’était le 31 mars dernier. Depuis la vie est beaucoup moins rose pour le club de hockey bordelais

Pourquoi ? Tout simplement parce que la CNSCG (Commission Nationale de Suivi et de Contrôle de Gestion) a refusé au début de l’été l’inscription des Boxers de Bordeaux en Ligue Magnus pour des raisons financières ! « Je vous avoue que l’intersaison a été compliquée avec pas mal de stress, pas mal d’attente », reconnaît aujourd’hui Stephan Tartari, le manager général.

Les Boxers à l'entraînement avant le début de la Ligue Magnus vendredi à Lyon.
Les Boxers à l'entraînement avant le début de la Ligue Magnus vendredi à Lyon. - Clément Carpentier - 20 Minutes

Il faut dire que ce refus, le club ne l’avait pas forcément vu venir. Et encore moins les joueurs à l’image de l’international français, Aziz Baazi :

« Ça fait un peu peur sur le moment. Après, le club nous a vite rassurés. Il a été transparent. »

Les dirigeants ont imposé dans l’urgence une baisse de salaire à tous les membres du club. Seuls deux joueurs ont refusé celle-ci et quitté Bordeaux depuis. Une décision salutaire puisque les Boxers ont finalement pu être réintégrés en Ligue Magnus fin juillet avec un budget bien encadré et des comptes à rendre chaque mois.

Un débours de 9 points loin d’être insurmontable

Cette situation financière précaire n’est pas non plus sans conséquence au niveau sportif. Si Philippe Bozon, le coach bordelais, « est satisfait de son groupe », celui-ci va tout de même devoir entamer la saison à Lyon, vendredi, avec neuf points de pénalité au classement. « Ça fait mal. Ce n’est pas rien. Après, on essaie de ne pas y penser. De faire abstraction de tout ça », affirme le Canadien François Paquin.

La chance des Boxers dans leur malheur, c’est d’avoir 44 matchs de saison régulière pour faire leur retard. Alors pas question pour Philippe Bozon « de trop en parler car ce serait se mettre une pression inutile surtout si le début de championnat est compliqué ». D’ailleurs, l’objectif reste le même : se qualifier pour les play-offs. Pour ça, le club a réussi à garder l’ossature de l’équipe et à faire quelques coups sur le marché des transferts.

Tanner Glass, l’arme fatale

Peut-être même le plus beau de la Ligue Magnus avec la signature de Tanner Glass. Un attaquant canadien à plus de 500 matchs NHL. Alors comment c’est possible ? « Déjà, il ne vient pas pour l’argent ! A 34 ans, il voulait découvrir quelque chose de nouveau. Ici, il y a un bon mixte. La ville, l’école internationale pour ses enfants et le hockey qui lui prend moins de temps qu’avant », explique Stephan Tartari. D’ailleurs, Tanner Glass a l’air très humble malgré son statut de star, à en croire Philippe Bozon :

C’est un gars en or. Un exemple pour tous. Il ne se prend pas du tout pour une star. Il a une excellente mentalité. Il se propose toujours en aide. Il n’a pas de caprice.

Que dire de plus à part espérer que le Canadien fasse exploser les chiffres de la billetterie. Ce n’est pas la comptable des Boxers qui s’en plaindra en ces temps difficiles pour les finances du club…

>> A lire aussi : À quoi ça ressemble un All Star Game de hockey?

>> A lire aussi : NHL, commotions, fin de carrière... Maxime Sauvé, le ressuscité des Boxers

>> A lire aussi : «French assassin» sous l’œil de sa maman... Benjamin Dieudé-Fauvel prêt à cartonner avec les Boxers