VIDEO. Formule 1: Le crash spectaculaire d'Alonso au début du GP de Belgique

AUTOMOBILE Le pilote espagnol aurait pu décapiter un concurrent sans la nouvelle protection autour des cockpits des pilotes...

J.L. avec AFP

— 

Fernando Alonso n'est pas allé bien loin en Belgique.
Fernando Alonso n'est pas allé bien loin en Belgique. — JOHN THYS / AFP

L'Allemand Sebastien Vettel (Ferrari) a remporté dimanche à Spa-Francorchamps le Grand Prix de Belgique de Formule 1, devant le Britannique Lewis Hamilton (Mercedes) et le Néerlandais Max Verstappen (Red Bull). La course a notamment été marquée par un spectaculaire accident, dès le premier virage entre l'Espagnol Fernando Alonso (McLaren), l'Allemand Nico Hülkenberg (Renault) et le Monégasque Charles Leclerc (Sauber), qui ont tous trois été contraint à l'abandon.

Ce dernier a même été sauvé par son Halo, la coque de protection autour des cockpits de chaque pilote, puisque une roue de la voiture d'Alonso l'a heurté de plein fouet quand la voiture de l'Espagnol a survolé la sienne à l'impact. 

Vettel a décroché le 52e succès de sa carrière et compte cinq victoires cette saison, soit autant que son rival pour le titre. Au classement général, l'Allemand revient à 17 points du leader Hamilton, alors qu'il reste huit courses à disputer en 2018. De très bonne humeur, le pilote de 31 ans a poussé la chansonnette dans sa monoplace après avoir franchi la ligne.

«C'était un très grand week-end», s'est réjoui l'ancien de Red Bull. L'Allemand a doublé peu après le départ Hamilton, parti en pole-position, et a conservé ensuite la tête sans interruption jusqu'à l'arrivée d'une course globalement monotone. Peu après l'accident ayant impliqué Alonso, Hülkenberg et Leclerc, la voiture de sécurité a fait son apparition pour nettoyer les débris sur la piste. Lorsque celle-ci s'est écartée, Vettel a résisté avec autorité à Hamilton.

Mots-clés :