Cincinnati: Furax contre l'arbitre, Kyrgios menace de balancer un set, le fait mais gagne quand même

TENNIS Les aventures de Nick Kyrgios, épisode 832...

W.P.

— 

Nick Kyrgios en ébullition
Nick Kyrgios en ébullition — MATTHEW STOCKMAN / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Ce qui est bien avec Nick Kyrgios, c’est qu’on s’ennuie rarement pendant ses matchs. Ce qui est moins bien avec Nick Kyrgios, c’est qu’il s’en prend souvent aux arbitres. A l’occasion du troisième tour du Masters 1000 de Cincinnati, où il était opposé à Borna Coric sur un court dépourvu de hawk-eye, l’Australien s’est emporté après que l’arbitre a annoncé faute une balle tout à fait bonne. Kyrgios avait remporté la première manche 7-6 mais était mal embarqué dans la deuxième manche (0-3).

Pas content du tout, Nick mime des lunettes en direction de l’arbitre puis envoie paître une balle sur un court annexe voisin d’un grand coup de raquette rageur. Avertissement contre lui, puis trash-talking. « Je ne vais pas continuer à jouer si c’est pour me faire arnaquer par un arbitre », a-t-il déclaré, avant de promettre de tanker (lâcher) la deuxième manche comme jamais. Chose promise, chose due. Coric gagne 6-0.

Mais Kyrgios a des ressources, du talent, et le soutien du public. A la faveur d’un troisième set très sérieux ponctué de coups de Martien, le 18e mondial finit par passer (7-6, 0-6, 6-3). Il devra se montrer plus sérieux en 8es de finale, où Del Potro​ devrait le rejoindre.