Improbable: Serena Williams prend un 6-1, 6-0 à San José... Pire défaite de sa carrière

TENNIS La meilleure joueuse de l'histoire a été surclassée par Johanna Konta...

20 Minutes avec AFP

— 

Serena Williams à Wimbledon
Serena Williams à Wimbledon — Tim Ireland/AP/SIPA

Serena Williams a encaissé la pire défaite de sa carrière mardi, battue dès le premier tour du tournoi de San José par Johanna Konta (48e), en deux sets secs, 6-1, 6-0.

L'Américaine aux 23 titres du Grand Chelem a encaissé 12 jeux de suite et a été balayée par la Britannique en seulement 51 minutes. Jamais depuis ses débuts en 1995, Williams n'avait marqué moins de deux jeux lors d'un match.

« Je ne sais pas ce qui s'est passé »

« Je ne sais pas ce qui s'est passé. J'ai tellement de choses à gérer que je n'ai pas le temps de m'appesantir sur cette défaite, alors que je n'étais clairement pas à mon meilleur niveau», a déclaré l'Américaine, à l'issue de la rencontre, sa première depuis sa défaite en finale à Wimbledon mi-juillet.

Williams, 36 ans, tente depuis plusieurs mois de renouer avec ses meilleures années, après avoir dû s'absenter la majeure partie de l'année 2017 pour donner naissance à son premier enfant. Elle s'est également à plusieurs reprises plaintes d'être « discriminée » par les autorités antidopage, estimant être contrôlée plus souvent que d'autres joueuses.

L'Américaine, 26e mondiale et tête de série numéro 6 du tournoi, a commis 25 fautes directes et a perdu son service à six reprises lors de la partie.

« Elle n'était clairement pas au mieux, loin de là, donc j'ai essayé de faire ce que je pouvais et de jouer mon match », a commenté Konta.

Lors du prochain tour, la Britannique affrontera Sofia Kenin (68e), qui a dominé lundi Veronica Cepede Royg, issue des qualifications.

Serena Williams a un peu plus de trois semaines pour retrouver la forme avant le début du dernier tournoi du Grand Chelem de la saison, l'US Open (27 août-9 septembre). A New York, elle tentera une nouvelle fois d'égaler le record de titres majeurs (24) de l'Australienne Margaret Court, légendaire championne des années 60-70.