VIDEO. Coupe du monde 2018: 1.000 gamins fans de foot, Pogba qui fait le show... On était à l'Elysée avec Macron et les Bleus

REPORTAGE Emmanuel Macron a organisé ce lundi une fête à l'Elysée en l'honneur des Bleus, revenus victorieux du Mondial en Russie...

Laure Cometti

— 

Brigitte Macron et Paul Pogba soulèvent la Coupe du monde de football, le 16 juillet 2018 à l'Elysée.
Brigitte Macron et Paul Pogba soulèvent la Coupe du monde de football, le 16 juillet 2018 à l'Elysée. — Lionel BONAVENTURE / AFP
  • Une fête était organisée ce lundi à l'Elysée en l'honneur de l'équipe de France, championne du monde de foot.
  • Environ 3.000 personnes étaient invitées, dont de nombreux enfants jouant dans des clubs de foot où ont débuté certains Bleus. Les familles des joueurs étaient aussi conviées.
  • Emmanuel et Brigitte Macron ont pris du plaisir à poser avec les joueurs.

La cour d’honneur de l’Elysée avait des airs de cour de récré ce lundi en fin d’après-midi. Emmanuel Macron avait décidé d’organiser une fête en l’honneur des Bleus, champions du monde de foot. Il avait invité environ 3.000 personnes dont un millier d’enfants jouant dans des clubs amateurs ayant vu naître les talents M’Bappé, Giroud, ou Umtiti, en région parisienne, ou inscrits dans des centres de loisirs franciliens.

Dès l’heure du goûter, une flopée de gamins enthousiastes est arrivée au palais présidentiel. Même ceux hauts comme trois pommes dégainent leur smartphone pour immortaliser cette journée folle. « J’me sens stressé, et content, mais quand même ultra stressé. Parce que je vais voir les Bleus et le président ! D’habitude je les vois à la télé, mais là ça me fait une émotion ! », lâche un petit garçon du centre de loisirs de Poissy.

Des jeunes talents du foot

Pour Sofiane El Attar, 13 ans, ce lundi est un grand jour : « on est fiers d’avoir été invités. C’est un rêve qui se réalise », dit-il, sans perdre sa décontraction. Pour lui et ses copains du club de Dourdan, dans l’Essonne, le foot, « c’est tout notre vie ! Ça nous éduque, ça nous apprend le respect, des valeurs »…

Pour cette jeune génération qui pose en rigolant et en chantant - de la Marseillaise au chant sur Pavard ou N’Golo Kanté - sur le tapis rouge dans la cour de l’Elysée, la victoire de la France est « hyper importante ».

Thomas, éducateur de l’AC Boulogne-Billancourt : « eux, ils n’ont pas connu 98. L’engouement des jeunes a été de plus en plus fort au fil du Mondial. Et il y a eu une identification de plus en plus forte avec cette équipe de France. Ce modèle va être super important ! Et l’image des Bleus sera prépondérante ». La rencontre entre ces jeunes et ceux qui sont champions du monde depuis la veille promet d’être émouvante. Nous n’y assisterons pas puisqu’elle est fermée à la presse.

De belles images pour le couple présidentiel

Elle permet aussi à Emmanuel Macron, friand de symboles, d’illustrer le message qu'il souhaite faire passer à travers cette garden party en l’honneur de la victoire de la France au Mondial. Plus tard, dans le jardin de l’Elysée, après avoir félicité les joueurs, il leur a lancé devant les invités : « n’oubliez jamais d’où vous venez ». Et de désigner les responsables des « clubs qui vous ont formés » et « les parents qui n’ont pas compté leur temps ». « C’est ça la France ! »

Emmanuel Macron entouré par les joueurs de l'équipe de France, le 16 juillet 2018.
Emmanuel Macron entouré par les joueurs de l'équipe de France, le 16 juillet 2018. - Lionel BONAVENTURE / AFP

La fête aura donc été riche en symboles, et en jolies photos. Lorsque l’équipe de France est arrivée dans la cour d’honneur de l’Elysée, elle a été accueillie par un couple présidentiel tout sourire devant de nombreuses caméras. Les Bleus ont ensuite posé sur le perron avec Brigitte et Emmanuel Macron face aux caméras, avant de chanter à tue-tête et a capella I will Survive, puis une Marseillaise, qu’ils ont ensuite de nouveau entonnée côté jardin avec les invités. Et Paul Pogba a fait le show, en soulevant le trophée avec la Première dame. Avant de continuer d’ambiancer l’Elysée dans la soirée, pendant la fête.

 

>> A lire aussi : Emmanuel Macron et les enfants, une belle leçon de communication

>> A lire aussi : Embrassades, dab, discours... Emmanuel Macron en fait-il trop pour célébrer la victoire des Bleus?

>> A lire aussi : Avec la victoire des Bleus, Emmanuel Macron va-t-il gagner en popularité?