FC Nantes: Harit négocie «un accord à l'amiable» après son implication dans un accident mortel

ACCIDENT L’ancien milieu de terrain du FCN était au volant d’une voiture qui a percuté et tué un homme de 30 ans, à Marrakech, dans la nuit de vendredi à samedi…

D.P. avec AFP

— 

Amine Harit.
Amine Harit. — Fabrice COFFRINI / AFP
  • Amine Harit a été impliqué dans un accident de la route qui a coûté la vie à un homme de 30 ans, dans la nuit de vendredi à samedi.
  • L’audition de l’ancien Nantais, qui devait avoir lieu ce lundi, a été repoussée pour « laisser la voie aux négociations avec les parents de la victime en vue d’un arrangement amiable ».

Vers un arrangement à l’amiable avec la famille du défunt ? L’audition prévue ce lundi du footballeur franco-marocain Amine Harit ( Schalke 04), impliqué dans un accident mortel au Maroc, a été repoussée et des négociations sont en cours pour un accord amiable avec la famille de la victime, a appris l’AFP de source proche du dossier.

L’international qui vient de fêter ses 21 ans a été impliqué dans un accident de la route qui a entraîné la mort d’un piéton à Marrakech (sud du pays), samedi peu après minuit. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances exactes de l’accident.

Un accord financier pour clore les poursuites judiciaires ?

Alors qu’il devait être présenté devant un procureur à Marrakech lundi « en état de liberté et avec retrait de son passeport », l’audition a été repoussée pour « laisser la voie aux négociations avec les parents de la victime en vue d’un arrangement amiable » et financier, selon la source jointe par l’AFP.

Cet accord pourrait clore les poursuites judiciaires. L’homicide involontaire causé par un accident de la route est passible de 3 mois à 5 ans de prison, peine qui peut être doublée en cas de circonstances aggravantes (alcoolémie, excès de vitesse, infraction routière etc.).

C’est bien lui qui était au volant, et non son frère

L’accident est survenu alors que le joueur circulait en compagnie de son frère âgé de 14 ans sur une avenue de Marrakech. L’ancien milieu de terrain des Canaris était bien au volant (et non son frère comme certains médias l’affirmaient samedi). Le footballeur marocain Fayçal Fajr (Getafe FC) l’a rejoint au commissariat après l’accident. La présence du joueur Imad Faraj (LOSC Lille) à Marrakech a été évoquée par erreur, ce dernier se trouvant à Lille au moment des faits.

Amine Harit est arrivé au Maroc après la Coupe du monde où il jouait avec les Lions de l’Atlas. Le Franco-Marocain a fait ses débuts au FC Nantes en 2012, avant de rejoindre l’été dernier le club allemand de Schalke 04. Le club allemand s’est d’ailleurs associé au joueur pour présenter ses condoléances à la famille de la victime, un homme âgé de 30 ans, en soulignant dans un communiqué qu’Amine Harit « n’avait pas réussi à éviter cet accident tragique ».

>> A lire aussi : FC Nantes: L'ancien Canari Amine Harit impliqué dans un accident mortel au Maroc

>> A lire aussi : Coupe du monde 2018: From la CFA to le Mondial real quick... Amine Harit, le dernier espoir du Maroc?