VIDEO. Mondial 98: Quand mini Griezmann demandait un autographe à Fabien Barthez

ARCHIVES Antoine Griezmann, déjà le numéro 7 dans le dos en 1998... 

C. Ape.
— 
A gauche, Antoine Griezmann, 7 ans
A gauche, Antoine Griezmann, 7 ans — Capture d'écran / W9

On ne sait pas vous, mais nous on a quand même pris un léger coup de vieux. W9 a ressorti des placards des images de la Coupe du monde 1998 et notamment celles d’une séance de dédicaces des Bleus à Saint-Jean-d’Ardières près de Lyon.

Peu avant le troisième match des Bleus, le 24 juin 1998 à Gerland contre le Danemark (2-1), Barthez, Henry ou encore ZZ se sont prêtés au jeu des autographes. Deux petites têtes blondes réussissent même à passer les barrières pour approcher les joueurs au plus près et leur faire signer des ballons. Et à bien y regarder, l’un des petits garçons, maillot des Bleus flanqué du numéro 7 sur le dos, à comme un air familier.

Henry visionnaire

Celui qui cite les noms de Fabien Barthez ou de Christian Karembeu n’est autre qu’Antoine Griezmann.

Quelques secondes avant, Thierry Henry, 18 ans à peine, disait des deux chasseurs d’autographe en culotte courte « c’est la relève ». Bien vu Titi.

>> A lire aussi : «Ma vie a basculé avec ce match», Zidane revient sur France-Brésil