Scandale: Pas de citation contre les All Blacks responsables du double plaquage assassin sur Rémy Grosso

RUGBY L'aillier du XV de France a été victime d'une double fracture du crâne et devrait bientôt être rapatrié...

C. Ape.

— 

Remy Grosso a été victime d'un double placage lors du match face à la Nouvelle-Zélande
Remy Grosso a été victime d'un double placage lors du match face à la Nouvelle-Zélande — MICHAEL BRADLEY / AFP

Sam Cane et Ofa Tuungafasi, responsables d’une violente collision avec l’ailier du XV de France Rémy Grosso ne seront finalement pas cités par la commission après le test-match Nouvelle-Zélande qui s’est joué samedi à Auckland.

Le commissaire avait en effet avait vingt-quatre heures pour se décider, comme c’est la règle spécifique en tournée, contre quarante-huit heures habituellement.

Pris en tenaille par un double plaquage des deux All blacks, l’ailier des Bleus Rémy Grosso a été victime d'une double fracture du crâne et devrait bientôt être rapatrié en France.

Le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel a finalement jugé dimanche peut-être « accidentel » le plaquage survenu à la 59e minute, qu’il avait dans un premier qualifié de « dangereux et illicite ».

>> A lire aussi : Après 50 blessures d'enfants de 6 à 12 ans, le tournoi de rugby de jeunes arrêté de force