Le HBC Nantes vainqueur de la Ligue des champions ? Trois experts y croient... oui, oui

HAND Le HBC Nantes dispute ce samedi, à 15 h 15, sa demi-finale de Ligue des champions contre le PSG avec l’espoir de disputer la grande finale, dimanche à 18 h...

Quentin Burban

— 

Pour réaliser l'exploit, « le "H" devra compter sur un grand Cyril Dumoulin », selon Daniel Costantini.
Pour réaliser l'exploit, « le "H" devra compter sur un grand Cyril Dumoulin », selon Daniel Costantini. — S.Artu / HBCN
  • Le HBC Nantes est dans le dernier carré de la Ligue des champions de handball autrement appelé « Final Four » qui se dispute ce week-end, à Cologne.
  • Les Nantais affronteront le PSG ce samedi, à 15 h 15. En cas de succès, ils disputeront la grande finale, dimanche à 18 h, contre Montpellier ou le Vardar Skopje.
  • Pour Jérôme Fernandez, Daniel Constantini et François-Xavier Houlet, trois grands connaisseurs du handball français ont donné leur avis sur le « H » à 20 Minutes.

Qualifié pour la première fois de son histoire en demi-finale de la Ligue des champions, Nantes affronte le PSG à 15 h 15, ce samedi, à Cologne. En cas de succès, les Nantais affronteront (dimanche, à 18 heures) le vainqueur de l’autre demie : Montpellier ou le Vardar Skopje (Macédoine). Ils ont (potentiellement) 120 minutes pour marquer leur histoire et celle du handball.

A cette occasion, Jérôme Fernandez, meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France, Daniel Costantini, entraîneur emblématique de l’équipe de France entre 1985 et 2001 et François-Xavier Houlet, ancien international, ont livré pour 20 Minutes leurs avis sur les chances du « H » ce week-end.

« Nantes a déjà battu les trois équipes cette saison… »

L’avis de Jérôme Fernandez : « Ce Final Four est un peu particulier car il y a très peu d’écarts entre les équipes. Nantes a déjà battu les trois équipes cette saison. En plus, le PSG n’est pas au complet puisqu’ils sont privés [au moins] de Luka Karabatic. Tout va se jouer sur des petits détails. La force de Nantes est qu’il y a un mix entre des joueurs qui ont disputé le Final Four et une jeunesse qui est sans pression. Nantes et le PSG se connaissent très bien. Je pense quand même qu’on se dirige vers le bis repetita de l’an passé avec le PSG et le Vardar en finale. »

« Leur manque d’expérience n’est pas une faiblesse… »

L’avis de Daniel Costantini : « Le PSG est frustré de sa finale perdue l’an passé contre le Vardar [23-24], ils veulent ce titre à tout prix. Concernant le HBC Nantes c’est une équipe équilibrée et sereine. Bien sûr que le "H" ne va pas laisser passer sa chance. Certains Nantais n’auront peut-être pas la chance de disputer ce Final Four une seconde fois. Leur manque d’expérience n’est pas une faiblesse, au contraire. Ils ne se font pas de films sur différents scénarios qui pourraient se produire. Les joueurs de Thierry Anti sont en plus libérés de toute pression puisqu’ils ont assuré la troisième place contre Chambéry [en championnat], mardi (29-25). Ils sont, je pense, les plus frais de ces demi-finales. Mais pour gagner, il leur faudra un grand Cyril Dumoulin. »

« Nantes est l’équipe qui a le plus battu le PSG version qatarie… »

L’avis de François-Xavier Houlet : « La logique n’est pas souvent respectée durant le Final Four. Il y a beaucoup de contraintes lorsque l’on dispute le dernier carré de la Ligue des champions. Nantes doit s’y préparer. Le HBC Nantes peut le faire d’autant plus qu’elle est l’équipe qui a le plus battu le PSG version qatarie. Ce match de samedi sera certainement le plus dur du week-end pour les Parisiens. »