VIDEO. Nice: Le pilote Nicolas Ciamin a «appris à conduire sur les routes» du rallye d'Antibes

AUTO Le pilote niçois prendra le départ, ce week-end, du rallye d’Antibes Côte d’Azur…

Propos recueillis par Mathilde Frenois

— 

Le pilote niçois Nicolas Ciamin.
Le pilote niçois Nicolas Ciamin. — B. Roux
  • Le rallye d’Antibes est la troisième manche du championnat de France.
  • Nicolas Ciamin connaît certains passages des spéciales par cœur.

Il sera le local de l’étape. Samedi et dimanche, Nicolas Ciamin et son copilote Thibault de la Haye s’aligneront au départ du rallye d’Antibes, une manche du championnat de France. Les petits pièges et les virages n’auront pas de secret pour lui. L’Azuréen se prépare régulièrement sur les routes de ce circuit.

Le rallye d’Antibes est la troisième manche du championnat de France. Comment se sont passées les deux premières ?

Plutôt bien ! On a terminé deuxième de notre catégorie lors de la première, à cause d’un souci mécanique qui nous a fait perdre du temps. Et on a remporté la seconde.

Vous qui êtes d’ici, vous devez bien connaître le parcours, non ?

Je connais sa physionomie, car j’y ai participé l’année dernière. Je connais les routes. J’ai même appris à conduire sur certaines spéciales. Pour une fois, je n’ai pas de désavantage sur la connaissance de route par rapport à mes adversaires.

C’est-à-dire ?

J’ai 20 ans, je suis celui qui a fait le moins de rallyes. Comme les spéciales sont les mêmes, certains pilotes qui ont dix ans d’expérience ont déjà roulé à dix reprises dessus.

Pouvez-vous nous décrire l’étape ?

Au-dessus de Grasse, la première est la plus rapide, lisse et large. Ma préférée. La deuxième se joue à Nice, elle est plus étroite, plus lente et bosselée.

Comment vous préparez-vous ?

Je regarde des vidéos embarquées des spéciales. On a aussi fait une séance spéciale qui ressemble à celle-ci. Ça s’est bien passé.

Quels sont vos objectifs ?

Mon but est d’arriver premier dans ma catégorie, en GT+ et deux roues motrices. Après Antibes, je pars pour le rallye de Sardaigne. Les rallyes se suivent et ne se ressemblent pas. Celui-là, je l’ai déjà fait l’an dernier.