Ligue 1: Revivez la victoire aisée de l'OL face à Nantes grâce à un très bon Depay (2-0)

FOOTBALL Lyon peut mettre la pression sur l'ASM et l'OL dans la lutte pour le podium...

J.L.
— 
Memphis Depay a inscrit son 16e but de la saison contre Nantes.
Memphis Depay a inscrit son 16e but de la saison contre Nantes. — JEFF PACHOUD / AFP

LYON-NANTES 2-0

Depay 38e

Traoré 67e

C'est fini au formidable outil. L'OL remporte assez facilement une 7e victoire consécutive grâce à un énorme Depay, entre autres. La série des 10 victoires de rang pour finir parait tout à fait envisageable, et le podium qui va avec. La pression sur Monaco et l'OM désormais. 

88e: Ovation méritée pour Depay. Cornet en profite pour prendre quelques applaudissement, ça lui arrive pas si souvent. 

86e: Tiens, La première de Mariano. Le mec a attendu juste ce qu'il fallait pour pas avoir à la donner à Nabil. Bien vu l'artiste. Mais la frappe s'envole un peu trop. 

82e: Donc si l'on s'en réfère au classement puisque le match est quasiment gagné. Ca nous donne L'OL avec 72 points, soit 2 points d'avance sur Monaco qui reçoit Amiens à 20h et 3 sur Marseille qui se déplace à Angers demain. 

79e: Jordan Ferri in pour rendre hommage au FC Castagne en ce WE d'échange de politesses entre JMA et JHE. Ca se termine tranquillement. 

a

76e: Mariano est lâché. J'espère qu'ils ont distribué les casques dans les tribunes, il va allumer dans tous les sens. 

73e; L'indécence de Depay, on dirait Westbrook dans un grand soir. Il distribue des caviars dans tous les sens, il marque, il récupère des ballons. Quelle perf monstrueuse. 

70e; TATARUSANU EST IMMENSE. Sans lui on serait déjà à 5-0. Encore une action tiki Fifa de l'OL devant avec la frappe de Fekir sortie par le gardien nantais. Déjà son 8e arrêt de la journée. 

67eTRAOREEEEEEEEEEEEEEEEEEEE !!!! Suffisait que j'en dise du match pour qu'il plante. Bon, c'est encore Depay qui fait tout le boulot à l'origine. un dragster en ce moment le père Memphis. 2-0

64e; Ca s'est un peu calmé sur les buts nantais. Peut-être l'heure pour Pep Genesio de lancer Mariano dans la cage. Il faut un gars avec le sens du but pour tuer le match, parce que Traoré, c'est 9 mauvais choix sur 10. 

58eLE SAUVETAGE SUR LA LIGNE!!! Djidji je crois. Fekir avait merveilleusement servi Aouar qui a ouvert son pied côté opposé. Ballon bien placé mais un peu trop mou pour ne pas être sauvé par un défenseur. 

55eTATARUSANU AGAIN !!! Fekir avait feinté tout le monde en choisissant le pied droit. Mais toujours pas de deuxième but. Pourtant l'OL fait ce qu'il faut, c'est très sérieux depuis la reprise. 

52e: LE POTEAU POUR AOUAR !!! Le jeune lyonnais qui n'avait plus qu'à pousser ce centre rentrant de Memphie. Peut-être croyait-il que le ballon allait rentrer directement. 

51e: Nantes repart en ayant l'air d'en avoir rien à cirer. Ca sent le match plié avant l'heure de jeu. Heureusement que les attaquants lyonnais croquent comme des sagouins. 

47e: On repart avec déjà une belle occasion pour Aouar. On était tout proche du 79e but de la saison pour l'OL, record de l'histoire du club

 

Mi-temps au Parc OL. Lyon a longtemps été trop léger face au but avant d'enfin percer le verrou nantais. Encore faudra-t-il se mettre à l'abri pour ne pas se faire peur en fin de match. Allez on se retrouve dans 10 minutes. 

41e: On s'est fichu de lui quand il disait qu'il voulait finir au Real, mais le Depay des deux derniers mois est munumental. 16 buts déjà, il sera pas loin des 20 avec son replacement dans l'axe. Avec 11 passes décisives. 

38eMEMPHIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIS !!!! Le Néerlandais qui se rattrape de son raté de tout à l'heure. Et celui-ci était pas simple à mettre. Fekir troue la défense, lui donne plein axe, et ensuite c'est une merveille. Crochet du croit et praline du gauche. Sixième match de rang avec au moins un but pour Depay. 

35e: Nantes est par ailleurs dangereux en contre. Manque un poil de justesse dans les centres pour mettre le but qui tue. 

31e; Encore une pour Traoré. Ca commence à faire beaucoup beaucoup d'opportunités foutues en l'air par l'OL. Attention....

29eMON DIEU CE RATE DE DEPAY !!!! Incroyable. Aouar lui avait servi le ballon tout chaud sur un canapé d'argent. Un plat du pied à dix mètres. A côté. 

27e: Bon passage des Nantais qui commencent à gagner des duels au milieu. L'OL aurait mieux fait d'ouvrir le score dans son temps fort, parce que ça ressemble déjà à un autre match. 

23e: J'ai oublié de vous mentionner un but refusé pour Nantes. Tommasson est venu gêner Lopes lors d'un dégagement. Il a marqué en contrant son dégagement, mais c'est interdit. Voilà, vous savez tout. 

19e: Rien à voir je lis que Séville vient de virer Montella. Deuxième entraîneur lourdé cette saison alors que tu fais quart de Ligue des champions. Solide. 

16e: Nabil qui envoie un coup-franc bien placé sur Saturne. Nantes boit le bouillon mais l'OL a l'air d'être dans un jour où il n'a pas envie d'être efficace. 

12e: LE RETOURNE DE DEPAY !!! Joga bonito total. Derrière en revanche Traoré fait n'importe quoi en fracassant la barre à trois mètres des cages nantaises. Attention à pas gâcher quand même. 

9e: Ndombélé boîte bas après un choc avec Nakoulma. Le milieu lyonnais ne veut pas sortir, ce qui a l'air d'agacer assez prodigieusement son staff. Ca a l'air de tenir...

6e: L'ENVOLEE DE TATARUSANU !!! Déjà une grosse intensité offensive de la part des Lyonnais. Un deuxième ballon sur Traoré et l'attaquant burkinabé envoie une chiche pleine axe. Ca part fort. 

4e: Une petite statistique pour les haters de Genesio. L'OL n'avait plus autant de points à ce stade de la saison depuis 2008, pour le dernier titre de champions. 

1e: GOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO

16h50: Le formidable outil sonne trèèèèèèèèèèèèèèès creux pour un samedi après-midi ensoleillé et un match de cette importance. L'OL pourra pas compter sur le 13e homme aujourd'hui

16h33: Anthony Lopes à l'échauffement. Il sera remplacé par Gorgelin à partir de la semaine prochaine en raison de sa suspension, c'est le moment de briller, Antho. 

 

16h22: Côté nantais, comme promis, Ranieri titularise Dubois. Rappelons que le capitaine des Canaris jouera de l'autre côté la saison prochaine et que ce serait con de priver son futur club de Ligue des champions par une défense un peu trop acharnée. 

 

16h18: Salut tout le monde, je vous donne les compos histoire que vous puissez imaginer le scénario. Côté lyonnais, aucune surprise. 4-4-2 losange avec Traoré et Memphis devant, Mariano souffrant toujours de l'épaule (il est quand même sur le banc). 

 

Pendant que son président s’étripe avec son homologue marseillais, l’OL peut servir les intérêts de Jean-Michel Aulas sur le terrain. Donné perdu pour le podium avant son déplacement au Vélodrome fin mars, Lyon caresse maintenant le secret espoir de « voler » la 2e place à l’ASM et de se qualifier directement pour la prochaine Ligue des champions. Cela passera certainement par quatre victoires lors des quatre derniers matchs, une série dans les cordes des joueurs de Bruno Genesio. Ces derniers restent sur six victoires de rang et les attaquants font des strikes tous les week-ends. En face, le FC Nantes, catastrophique en 2018 (deux matchs gagnés seulement), s’est décroché tout seul de la lutte pour la 5e place et son entraîneur a l’air de ne plus en avoir grand-chose à faire. De là à dire que c’est du tout cuit pour l’OL…