VIDEO.«Mes joueurs sont des héros», réduit à dix, l'Atletico gratte une égalisation improbable contre Arsenal

FOOTBALL Le Français à répondu à son grand copain Alexandre Lacazette, qui avait ouvert le score pour les Gunners en demi-finale aller (1-1)...

J.L. avec AFP

— 

Antoine Griezmann a égalisé pour l'Atletico à l'Emirates.
Antoine Griezmann a égalisé pour l'Atletico à l'Emirates. — TGSPhoto/Shutterstock/SIPA

Un miracle qu’on a vu cent fois avec l’Atletico de Simeone. Une équipe à la rue, réduite à dix au bout de dix minutes, un gardien incandescent, un contre qui sort de nulle part et la qualification qui se dessine tranquillement.​ Malgré un énorme Lacazette, malgré une pelletée d’occasions subies, les Colchoneros ont profité d’une erreur de Koscielny sur un long ballon en profondeur de Griezmann pour égaliser sur le fil à l’Emirate (1-1). Simeone, lui aussi exclu par M. Turpin, n’avait pas de mots pour féliciter ses joueurs.

« Ces joueurs sont des héros. Ils ont tenus pendant 90 minutes, après toute cette saison et malgré le manque d’effectif. Il a fallu survivre en Europa League. On ne voit pas ça souvent de tenir comme ça. Ça me donne la chair de poule de penser au match retour. Jouer, c’est amusant mais pour défendre, il faut avoir des couilles. Cette défense fantastique restera dans l’histoire européenne de l’Atletico ».

Evidemment, Wenger voyait la chose un peu différemment, lui qui risque d'échouer à qualifier Arsenal pour la Ligue des champions avant de partir :

« Au vu de notre performance et du scénario du match, c’est le pire résultat possible pour nous, mais il faut aller de l’avant et se qualifier. Malheureusement, nous avons offert un but venu de nulle part, mais maintenant nous devons surmonter la déception et préparer le prochain match »