Strasbourg: Quatre fans de Bordeaux jugés coupables d'avoir voulu voir un match à la Meinau mais dispensés de peine

TRIBUNAL Pour avoir bravé un arrêté préfectoral d'interdiction de déplacement à Strasbourg le 3 février, quatre supporters alsaciens des Girondins de Bordeaux ont été jugés coupables mais dispensés de peine ce lundi...

Bruno Poussard

— 

Une banderole de soutien des supporters du RC Strasbourg à leurs homologues bordelais, début février. Illustration
Une banderole de soutien des supporters du RC Strasbourg à leurs homologues bordelais, début février. Illustration — A. Ighirri / 20 Minutes
  • Fin mars, le parquet avait requis des peines de 300 euros avec sursis à 400 euros d’amende pour quatre supporters de Bordeaux.
  • Pour avoir bravé une interdiction de déplacement au stade de la Meinau en février, ils ont été jugés coupables mais dispensés de peine, selon le délibéré.

Le délibéré de la 6e chambre correctionnelle de Strasbourg est tombé, comme prévu, ce lundi. En ouverture de l’audience matinale, le président a déclaré coupables les quatre supporters de Bordeaux convoqués trois semaines plus tôt pour avoir bravé un arrêté préfectoral d’interdiction de déplacement au stade de la Meinau, début février.

Dans ces circonstances, le tribunal a toutefois décidé de dispenser de peine ces quatre Alsaciens qui exercent sont respectivement cuisinier, commercial, étudiant et demandeur d’emploi, âgés de 22 à 36 ans. Un soulagement pour le premier cité qui aurait pu notamment avoir à pointer au commissariat tous les soirs de match des Girondins pendant un an alors qu’il travaille les week-ends.

Une décision « raisonnable voire satisfaisante »

Le 26 mars, le parquet avait requis des amendes de 300 euros avec sursis à 400 euros d’amende, avec une interdiction de stade d’un an pour chacun de ces hommes aux casiers vierges jusqu’ici. Dans ce contexte, Nicolas Clausmann, défenseur de trois d’entre eux, estime la décision « raisonnable voire satisfaisante ». Il ne fera pas appel.

Le 3 février, alors que le déplacement des supporters girondins ainsi que leur circulation à l’intérieur et aux abords du stade de la Meinau étaient donc interdits par un arrêté à l’occasion de Strasbourg-Bordeaux, 47 fans du FCGB (venus de Gironde ou d’ailleurs) avaient terminé la soirée en garde à vue, où certains ont passé jusqu’à 18 heures.

Sortis comme les autres manu militari du stade par les policiers avant la mi-temps pour avoir bravé l’interdit, les quatre Alsaciens - qui ont déclaré avoir acheté leurs places par eux-mêmes et rejoint le groupe des fans venus de Bordeaux après la sortie d’une banderole au pied d’une tribune - sont les premiers – les seuls jusqu’ici – à avoir été poursuivis devant la justice.

>> A lire aussi : Strasbourg: Interdictions de stade, amendes... Les quatre supporters alsaciens de Bordeaux fixés le 16 avril