Top 14: L'international français Scott Spedding n'aura pas de statut JIFF

RUGBY Le Clermontois n'a passé que deux ans dans un centre de formation agréé au lieu des trois requises pour obtenir le statut JIFF...

20 Minutes avec AFP

— 

Scott Spedding en octobre 2017.
Scott Spedding en octobre 2017. — Thomas/JMP/Shutterstock/SIPA

La Fédération française de rugby n'a pas suivi l'avis favorable du Comité national olympique et sportif français (CNOSF) donné à la requête de l'international Scott Spedding d'obtenir a posteriori le statut de JIFF (joueur issu des filières de formation), a-t-on appris vendredi auprès de l'avocat du joueur.

L'arrière d'origine sud-africaine (31 ans, 23 sélections), en fin de contrat à Clermont à l'issue de la saison, se bat sur le terrain juridique depuis plusieurs mois pour se voir reconnaître ce statut afin notamment de retrouver un club, dans un contexte de contraintes grandissantes autour du nombre de joueurs estampillés Jiff obligatoire sur chaque feuille de match en Top 14.

Seulement deux années sur les trois requises

Or, s'il est international et possède un passeport français, Spedding, qui a évolué à Brive (2008-2012) et Bayonne (2012-2015) avant Clermont, n'a passé que deux années dans un centre de formation agréé au lieu des trois requises pour obtenir le statut JIFF. La commission juridique de la Ligue nationale de rugby (LNR) en décembre, puis la commission d'appel de la FFR en janvier, avaient déjà rejeté sa demande.

Spedding s'était donc alors tourné vers le CNOSF, qui avait donné le 29 mars un avis favorable à sa requête dans une proposition de conciliation. Le comité directeur de la Fédération avait 15 jours pour s'y opposer.