Joaquin Oliver, l'une des 17 victimes de la tuerie en Floride.
Joaquin Oliver, l'une des 17 victimes de la tuerie en Floride. — Capture d'écrans @DwyaneWade

BASKET

«Il a été enterré avec mon maillot sur lui…», après la tuerie en Floride, D. Wade promet de «ne pas la fermer»

Le basketteur du Miami Heat a lui aussi été profondément marqué par la tuerie en Floride…

Le basketteur des Miami Heat, Dwyane Wade, n’a pas du tout apprécié les propos d’une journaliste de Fox News (chaîne d’informations ouvertement pro-Trump) qui avait incité Lebron James, la star des Cleveland Cavaliers et grand ami de Wade, à « la fermer et à dribbler » après que celui-ci a critiqué ouvertement Donald Trump.

Dwyane Wade a ainsi saisi l’occasion pour évoquer la nouvelle tuerie survenue dans un collège de Floride qui a fait 17 victimes et profondément choqué la population.

«On ne va pas juste la fermer et jouer»

Dans un tweet ou se mêle émotion et révolte, le membre des Heat s’est fait le porte-parole « des gens qui ne peuvent pas être entendus » en évoquant le décès de l’un des lycéens ; un fan du Heat. Poignant.

« Voici Joaquin Oliver. Il est l’un des 17 jeunes qui ont tragiquement perdu la vie au lycée Douglas de Parkland. Joaquin était l’une des nombreuses personnes vraiment excitées par mon retour. Hier, il a été enterré avec mon maillot sur lui. C’est pour ça qu’on ne va pas juste la fermer et jouer. Tout ça dépasse le basket. Nous sommes les voix des gens qui ne peuvent pas être entendus. Joaquin, repose en paix. Je te dédie mon retour et le reste de cette saison du Miami Heat ».