Tuerie de Floride: «Je serai rentré dans l'école, même sans arme», jure Trump

ETATS-UNIS Le président américain a critiqué l'attitude «honteuse» des officiers qui ne sont pas intervenus...

20 Minutes avec AFP
— 
Donald Trump à la Maison Blanche lors d'une rencontre avec les gouverneurs américains, le 26 février 2018.
Donald Trump à la Maison Blanche lors d'une rencontre avec les gouverneurs américains, le 26 février 2018. — Shutterstock/SIPA

Donald Trump, ce héros au conditionnel. Le président américain a assuré lundi qu'il n'aurait pas hésité à se précipiter «même sans arme» dans le lycée de Floride pour y stopper la fusillade qui a fait 17 morts le 14 février.


«On ne peut pas savoir sans avoir fait face à une telle situation mais je pense vraiment que je serais rentré dedans même sans arme, et je pense que la plupart des gens ici aurait fait pareil», a lancé le président américain, qui s'exprimait lors d'une réunion avec les gouverneurs américains sur la sécurité dans les écoles.

Trump insiste sur les professeurs armés

Par contraste, le milliardaire a également réitéré ses critiques contre les agents du shérif qui ne sont pas intervenus pendant la fusillade, après avoir déjà qualifié de «lâche» le policier en poste dans le lycée a attendu devant le bâtiment. «Ce ne sont pas exactement des décorés de la Médaille d'honneur. La manière dont ils ont agi était franchement honteuse», a-t-il déclaré, en référence à la plus haute distinction de l'armée américaine remise pour récompenser les actes de bravoure.

Face aux gouverneurs, Donald Trump a défendu sa proposition d'autoriser les professeurs ayant suivi une formation à porter une arme dans leur classe, répétant qu'une telle mesure aurait «un effet dissuasif».

Le 14 février Nikolas Cruz, un jeune homme de 19 ans, a pénétré dans le lycée Marjory Stoneman Douglas de Parkland avec un fusil d'assaut semi-automatique AR-15. Dix-sept personnes ont perdu la vie dans la fusillade.