Grèce: Oscar Garcia en observation à l’hôpital après avoir été la cible d'un rouleau de papier toilette

FOOTBALL Le PAOK, hôte de l'Olympiakos, risque de perdre le match sur tapis vert...

20 minutes avec AFP

— 

Oscar Garciapris de vertiges après avoir été la cible d'un rouleau de papier toilette.
Oscar Garciapris de vertiges après avoir été la cible d'un rouleau de papier toilette. — AFP

Il n’y a pas eu de match à Salonique ce dimanche. Après que son entraîneur Oscar Garcia a été touché au visage par un projectile lancé depuis les tribunes, l’Olympiakos a préféré quitter le stade du PAOK.

Cible d’un rouleau de papier toilette selon les médias grecs, l'ancien entraîneur de Saint-Etienne a été transporté à l’hôpital, la lèvre en sang et se plaignant de vertiges. Le technicien espagnol a été gardé en observation sous la surveillance de la police. De leur côté, les autorités hospitalières n’ont fait aucun commentaire sur son état de santé.

Le PAOK accuse l’Olympiakos

« J’ai pris mon équipe et on est partis. Au revoir », a expliqué le vice-président de l’Olympiakos Savvas Theodoridis à l’arbitre Alexandros Aretopoulos.

Dans la foulée, des supporters du PAOK, à leur sortie du stade, ont affronté la police, qui a répliqué en lançant des gaz lacrymogènes.

Par la voix de son directeur de communication, Kyriakos Kyriakos, le PAOK s’insurge contre la provocation de l’Olympiakos : « Il est évident que l’Olympiakos est venu avec ce but en tête (annuler la rencontre). Cela fait 30 ans qu’ils provoquent. Ils sont venus pour crier et provoquer. »

>> A lire aussi : La Coupe de Grèce annulée après les scènes de chaos de PAOK-Olympiakos

Le PAOK, actuel leader avec 9 points d’avance sur l’Olympiakos, 3e, pourrait perdre le match sur tapis vert et écoper d’une lourde sanction.