VIDEO. JO 2018: Quand un patineur nord-coréen essaie de faire tomber un concurrent japonais...deux fois

SHORT TRACK Jong Kwang Bom avait visiblement peu de notion du patinage de vitesse avant d'arriver à Pyeongchang...

J.L.
— 
Jong Kwang Bom s'apprête à faire une connerie.
Jong Kwang Bom s'apprête à faire une connerie. — Bernat Armangue/AP/SIPA

Il s’appelle Jong Kwang Bom, il a 17 ans, et on l’a visiblement collé au patinage de vitesse sans lui demander son avis. Repêché avec d’autres athlètes par le CIO pour permettre à la Corée du Nord d’aligner une équipe moins rachitique qu’annoncée, le jeune homme n’a pas brillé de la meilleure des manières sur les séries du 500m en short-track, mardi.


Visiblement trop juste techniquement pour réaliser un départ convenable, Jong Kwang Bom chute une première fois face contre terre, et tente d’accrocher le concurrent japonais sur sa droite d’une manière qui semble assez volontaire à première -et à deuxième- vue. Faux départ, on fait semblant de lui donner une deuxième chance.


Sauf que le patineur nord-coréen fait encore pire à la seconde tentative, où il y va carrément au bélier sur le même type (Keita Watanabe) pour tenter de se faire une place… avant de chuter lamentablement. Watanabe n’ayant pas une volonté immense de déclencher une troisième guerre mondiale, il a déclaré que Jong Kwang Bom « avait eu un mauvais réflexe et que son geste était involontaire ». Imaginez quand même qu’à un concurrent près sur la droite, notre ami tentait de se faire un Sud-Coréen. Et que là, on pouvait éteindre les lumières et filer dans le bunker le plus proche.