VIDEO. JO 2018: La robe de Gabriella Papadakis qui gâche tout... Du dopage en curling? Ce que vous avez manqué cette nuit

JEUX OLYMPIQUES Lundi noir aux Jeux Olympiques de Pyeongchang...

J.S.-M.
— 
Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron.
Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron. — SIPA

Vous dormez la nuit ? Nous, pas pendant ces JO. Chaque matin, on vous raconte ce que vous avez loupé à Pyeongchang. Allez, bon p’tit dej'.

Le Français de la journée

Et là, c’est le drame. Une robe qui se détache, une bretelle qui tombe, un sein qui apparaît, quelques secondes. Gabriella Papadakis et Guillaume Cizeron ont connu un terrible problème vestimentaire, ce lundi, pour leur entrée dans le concours, en danse sur glace.

>> A lire aussi : Les Français 2es du programme court après un problème de costume...

Les Français ont été perturbés par l’incident, mais la patineuse a réussi à éviter le pire : le duo se place en deuxième position à l’issue du programme court, derrière les deux Canadiens Tessa Virtue et Scott Moir (qui battent le record du monde, avec 83,67 pts). Avec 81,93 pts, Papadakis et Cizeron ont encore toutes leurs chances de remporter le titre olympique, ce mardi.

La star

Alexander Krushelnitsky, star malgré lui de cette nuit olympique. Le curleur russe a officiellement été contrôlé positif, a annoncé lundi le Tribunal arbitral du sport. « Alexander n’est pas si stupide », avait pourtant déclaré son entraîneur… Des traces de produits dopants ont été découvertes dans l’échantillon A de son contrôle et donc dans l’échantillon B.

Le tweet

Le post Facebook, plutôt. Le skieur Mathieu Faivre a été viré de l’équipe de France et renvoyé dans l’Hexagone après avoir déclaré qu’il était là « pour sa pomme ». Une déclaration à chaud, pour laquelle il s’était pourtant excusé…

L’image

Pauvre Gabriella Papadakis…