JO 2018: Martin Fourcade va-t-il se rattraper? Tessa Worley va-t-elle surprendre Mikaela Shiffrin? Le programme de lundi

JEUX OLYMPIQUES Si vous aimez le ski alpin, il faut mettre un réveil… Si vous préférez le biathlon, prévoyez une pause déj' un peu plus longue que d’habitude…

J.S.-M.

— 

Tessa Worley est une des plus grandes chances de médaille pour la France à Pyeongchang

Tessa Worley est une des plus grandes chances de médaille pour la France à Pyeongchang — Marco Tacca/AP/SIPA

  • Martin Fourcade va vouloir se rattraper après un sprint loupé.
  • Marie Dorin et les filles de l'équipe de France ont aussi une chance de médaille, elles aussi sur la poursuite. 

Mise à jour, lundi, 2 h : le géant dames annulé, en raison des vents violents. C'est donc jeudi que Tessa Worley défiera Mikaela Shiffrin. 

Lundi 12 février - Jour 3

Les Français du jour

Il va vouloir laver l’affront. Huitième sur le sprint, Martin Fourcade vient de vivre une immense déception (après 15 podiums consécutifs, en 15 courses). A 22 secondes seulement du surprenant Peiffer, le Français est complètement dans le coup pour la poursuite, ce lundi midi. Les filles seront aussi sur la glaciale, venteuse et difficile piste d’Alpensia. Avec sa quatrième place au sprint, Marie Dorin-Habert est en embuscade. Justine Braisaz n’est pas loin derrière.

>> A lire aussi : JO 2018: Entre Dorin-Habert et Braisaz, la plus sereine pendant le sprint n'était pas celle que l'on pensait

Elle porte avec Alexis Pinturault les principales chances de médaille en ski alpin : Tessa Worley est une des grandes favorites du géant. La première manche est très tôt dans la nuit, mais si vous êtes un peu matinal, vous pouvez vous réveiller pour la seconde, si si, j’vous jure.

La star du jour

L’Américaine Mikaela Shiffrin lance ses JO ce lundi. A 22 ans, la reine de l’alpin US arrive aux JO en cannibale - même si elle refuse la comparaison avec Phelps. En vrai, elle vise quatre médailles d’or, BIM. Elle est considérée comme imbattable (ou presque) en slalom, pourrait briller dès demain en géant et samedi en super G, avant le combiné. En plus, elle est à moitié française, puisque son boyfriend est Mathieu Faivre. On se consolera comme on peut si jamais elle colle une rouste à notre Tessa nationale.

La médaille que l’on n’attend pas

Il a des bleus partout, a encore du mal à dormir sur le dos, a vécu une saison pourrie, avec une terrible série de chutes. Bref, une médaille d’Anthony Benna sur le ski de bosses serait un énorme exploit. En plus, il doit passer par les repêchages, ce lundi matin. Vous l’avez compris, c’est compliqué cette affaire. Regardez quand même cette épreuve (11h30), avec Benjamin Cavet (pareil, s’il parvient à se qualifier) et Sacha Theocharis. La France pourrait faire un petit quelque chose, et ce serait une excellente surprise.

Les trois choses à ne pas louper

  • La deuxième manche du géant à 5h45 (allez, ça passe, vous pouvez faire un peu de gym devant la télé en même temps, vous serez en forme pour la semaine de boulot).
  • En biathlon, la poursuite dames à 11h10…
  • Et la poursuite hommes dans la foulée, à 13 heures. Prévoyez une pause déj' rallongée…

Les conseils lecture

La Corée unifiée joue son second match contre la Suède, aujourd’hui. L’occasion de relire notre papier sur le premier, contre la Suisse (une boucherie sur la glace, un moment géopolitique très intense en tribune).

Première médaillée française, et en or, s’il vous plait… On vous raconte les coulisses de la victoire de Perrine Laffont par ici :

>> A lire aussi : VIDEO. JO 2018: «C’était la course la plus dure»... Perrine Laffont a surmonté une fatigue extrême pour décrocher l'or

Allez, un dernier pour la route, parce que c’est du très bon. Notre hommage/analyse/retour sur l’IMMENSE carrière de Bjoerndalen.