OL: «Pourquoi avoir nommé M.Letexier?», Jean-Michel Aulas énervé après la défaite à Bordeaux

FOOTBALL Le président lyonnais estime que l'arbitre voulait inconsciemment se rattraper après avoir accordé un penalty injustifié à Mariano lors d'un match précédent...

N.C. avec AFP

— 

Jean-Michel Aulas dans les tribunes lors de Bordeaux-Lyon, le 28 janvier 2018.
Jean-Michel Aulas dans les tribunes lors de Bordeaux-Lyon, le 28 janvier 2018. — UGO AMEZ/SIPA

Bruno Genesio l’a reconnu, l’OL a peut-être réalisé à Bordeaux «son pire match» de la saison, dimanche. La défaite (3-1) n'a rien d’illogique, mais ça n’a pas empêché le président Jean-Michel Aulas de s’en prendre à l’arbitrage, en dénonçant un penalty qui n’avait pas lieu d’être et en affirmant qu’il aurait fallu nommer un autre arbitre pour la rencontre.

« Il n’y avait effectivement pas penalty du tout », a d’abord dit Jean-Michel Aulas sur Canal + au sujet du penalty obtenu par le Brésilien Malcom pour une faute imaginaire. « La direction technique de l’arbitrage (DTA) est grandement responsable. Elle ne doit pas nommer M. Letexier pour ce match-là », a enchaîné le dirigeant lyonnais.

Jean-Michel Aulas considère qu’il y avait déjà eu un problème d'« interprétation » avec M. Letexier lors de la victoire de Lyon à Toulouse (2-1) le 20 décembre. À l’issue de cette rencontre, l’arbitre avait indiqué dans son rapport de match que l'attaquant Mariano Diaz avait simulé une faute pour obtenir un penalty, ce qui avait valu au joueur un passage devant la commission de discipline. Finalement celle-ci n’avait pas sanctionné l’attaquant.

Selon Aulas, M. Letexier était donc « dans une situation psychologique extrêmement fragile », pour avoir été déjugé par la commission de discipline et il n’aurait pas fallu le désigner pour arbitrer la rencontre Bordeaux-Lyon. « Pourquoi avoir nommé M.Letexier comme arbitre de ce match après Toulouse/OL ce n’était pas le placer dans les meilleures conditions psychologiques ? », a aussi lancé le dirigeant de Lyon sur Twitter.

Le président de l’OL est coutumier des déclarations chocs sur les réseaux sociaux ou devant les caméras pour dénoncer l’arbitrage.