Hôpital qui se fout de la charité: Pour Armstrong, «l'image de Froome est ternie à jamais»

CYCLISME Chris Froome a subi un contrôle « anormal » sur la Vuelta 2017…

W.P.

— 

Lance Armstrong n'a peur de rien
Lance Armstrong n'a peur de rien — Michael Paulsen/AP/SIPA

C’est ce qu’on appelle terminer l’année en roue libre. Lance Armstrong a réagi à l’affaire Christopher Froome, qui a subi un contrôle « anormal » sur la Vuelta 2017, dans un podcast dont il est l’animateur. Et c’est évidemment plutôt cocasse. « [Même s’il n’était pas suspendu], « le mal est fait et son image est ternie pour toujours ». On précisera quand même que ce génie de Lance a eu le mérite de prévenir : « je suis la dernière personne qui devrait donner son avis sur sa situation ». Faute avouée…

Armstrong défend le cyclisme et Froome

Le vainqueur déchu du Tour de France a néanmoins tenu à sortir en défense du cyclisme, ce « paillasson du sport » et de Froome en réaction à un article du New York Times à charge contre le Britannique, jugé faux et diffamatoire par le Texan. « En le lisant, tu as l’impression que Froome a pris un gallon d’EPO au petit-déjeuner, alors que ce n’est ni vrai, ni juste pour lui ». Lance, ce justicier.