VIDEO. Fernand Lopez, coach de MMA: «Si on parle technique, l'idée du coup de pied d'Evra est géniale»

ARTS MARTIAUX Techniquement, le coup de pied d'Evra n'est pas parfait, mais c'était plutôt bien joué...

Propos recueillis par William Pereira

— 

Evra dans ses oeuvres
Evra dans ses oeuvres — Twitter
  • Patrice Evra a craqué jeudi soir en Ligue Europa et frappé un supporter.
  • Il s'est illustré en décochant notamment un sublime coup de pied.
  • Fernand Lopez, plus grand coach de MMA en France, critique le comportement du joueur mais concède que d'un point de vue technique, l'idée du high kick est intéressante.

En un peu moins de 24 heures, tout ou presque a été dit sur le geste de Patrice Evra envers un supporter de l’Olympique de Marseille à Guimarães. Tout le monde est d’accord pour dire que ledit geste était idiot. Et personne ne s’étonnerait d’apprendre dans les prochains jours que l’aventure phocéenne d’Evra pourrait être sur le point de se terminer.

Maintenant qu’on a dit ça, il reste un angle peu ou pas abordé : celui du coup de pied en lui-même. Car si Evra s’est fait torpiller sur les réseaux pour son manque d’éthique, nombreux sont les éloges à propos de l’exécution du high kick porté à son adversaire.

Du coup, on a voulu savoir si ce coup de pied était si bien envoyé que ça. Pour nous aider dans notre analyse, Fernand Lopez, l’entraîneur de MMA le mieux coté de France, le Pep Génésio de la discipline, a eu la gentillesse de répondre à notre appel entre un entraînement et la sèche d’un de ses élèves. Palette tactique.

>> A lire aussi : MMA: «Faisons confiance au monde des Arts martiaux mixtes»... Patrick Vignal évoque sa mission parlementaire

Que retenez-vous de la vidéo et de ce fameux high kick ?

Si l’on sort du cadre éthique pour parler technique, l’idée du coup de pied est géniale dans la position dans laquelle il se trouve et dans la configuration dans laquelle il est. Il y a le panneau publicitaire qui ne lui permet pas de faire un coup de pied circulaire médian. Et s’il choisit le coup de poing, il va au corps à corps et s’expose à une réplique de sa cible.

Donc il attaque en tenant sa distance, il reste en combat éloigné ?

Voilà, c’est ça l’idée. Cela dit, si l’idée est intéressante, le coup de pied n’est pas parfait car à la réception du high kick, l’équilibre est rompu. Le polygone de sustentation [la zone au sol sur laquelle le corps repose en équilibre] est imparfait. Sa ceinture scapulaire va s’éloigner de son bassin. Au moment du coup de pied on voit qu’il s’appuie sur ses coéquipiers pour ne pas tomber. Si ses partenaires ne sont pas là, il tombe.

On compare beaucoup ce coup de pied à celui de Cantona, mais il n’a rien à voir, non ?

Bien sûr, on ne peut pas comparer les deux coups de pied d’un point de vue technique. Celui d’Evra est un high kick et pour Cantona, on est sur un coup de pied latéral avec prise d’élan et où il quitte le sol. Ça reste un coup utile au MMA utilisé par certains combattants en début de combat. Maintenant j’aimerais aborder le côté éthique…

On imagine que ça ne vous inspire pas grand-chose de positif…

Oui. Moi j’ai un problème là. On parle beaucoup de déontologie, que ce soit au MMA, en boxe thaï, etc. Dans ces disciplines, le coup de pied est autorisé, il s’inscrit dans un sport réglementé. Mais là, c’est du foot, ce n’est pas dans les règles, on grille toutes les valeurs du sport au passage quand on agit de la sorte. On grille le fair-play et même la charte olympique, qui stipule que l’on n’est pas censé perdre son sang-froid. Il s’est fait justice lui-même et à partir de là, il a tout faux. J’ai envie de dire « viens dans la cage, sur le ring pour faire des coups de pied ». Mais pas là, pas sur un terrain de foot. C’est hors sujet.