Battu au sprint par Arnaud Démare, Nacer Bouhanni l'a mauvaise contre son rival

CYCLISME Nacer Bouhanni avait la tête des mauvais jour sur le podium à Saint-Omer dimanche...

A.L.G.

— 

Nacer Bouhanni ne cache pas sa déception (et sa colère) après la victoire au sprint de Démare à Saint-Omer, le 25 juin 2017.
Nacer Bouhanni ne cache pas sa déception (et sa colère) après la victoire au sprint de Démare à Saint-Omer, le 25 juin 2017. — @PhCourt

Il n’y avait qu’à voir la tête qu’il tirait sur le podium lors du championnat de France de cyclisme qui avait lieu à Saint-Omer dimanche, pour comprendre que Nacer Bouhanni l’avait mauvaise. A la lutte avec son rival Arnaud Démare pour le titre de champion de France, le coureur Cofidis s’est incliné au sprint face à plus fort que lui.

Plus fort que lui, ou plus roublard ? C’est la question que pose Bouhanni après l’arrivée de ce sprint dans les Hauts-de-France. Au moment où les deux coureurs lancent le dernier coup de pédale décisif, Arnaud Démare se serait déporté trop violemment selon son concurrent au titre. « On le voit bien sur les images, dit-il à peine la course terminée, il est parti des barrières et a fini au milieu de la route. Au moment où je fais mon effort, je suis gêné. »

Interrogé à son tour par un journaliste de L’Equipe à ce sujet, celui qui revêtira la tunique bleu-blanc-rouge sur les routes du Tour de France, a préféré minimiser l’embrouille : « Je comprends sa réaction, il est déçu, mais je ne pense pas avoir fait une erreur. » Visiblement, les commissaires de la course non plus. Allez, sans rancune Nacer.