But de pénalité, des coups francs tirés pour soi-même... L'IFAB réfléchit à une évolution des règles de foot

FOOTBALL Les règles du jeu vont peut-être connaître de petites révolution...

A.L.G.

— 

Un arbitre assistant signalant un hors-jeu
Un arbitre assistant signalant un hors-jeu — Don Feria/ISI/Shutterst/SIPA

Le football n’est pas un jeu figé et, dans l’histoire, les règles de ce sport n’ont cessé d’évoluer. Ce sera peut-être à nouveau le cas prochainement puisque l’International Football Association Board (IFAB) a publié un document dans lequel il émet des pistes de réflexions pour modifier quelques règles.

L’IFAB étudiera bientôt ces possibles évolutions lors de son assemblée générale qui se tiendra en mars 2018. En attendant de savoir ce qui en ressortira, voici les principales propositions à retenir.

> Un but de pénalité en cas de main sur sa ligne de but

On se souvient tous de la main incroyable de Luis Suarez à la 120e minute du quart de finale de coupe du Monde 2010 contre le Ghana. Le péno obtenu par les Ghanéens au bout du bout de la rencontre n’avait pas été transformé et à l’arrivée ce sont les Uruguayens qui s’étaient imposés au terme de la séance de tir au but. Avec cette nouvelle règle, cela ne se serait pas produit et les Ghanéens auraient bénéficié d’un but de pénalité en leur faveur.

> Des coups de pied arrêté pour soi-même

Les corners et les coups francs pourraient en effet être tirés par un joueur… pour lui-même. Cette règle serait alors censée donner plus de vitesse au jeu. Dans la même veine, les coups de pied arrêtés pourraient à l’avenir être tirés avec le ballon en mouvement et non plus arrêtés comme c’est le cas aujourd’hui.

> Le coup de sifflet final totalement repensé

Pour qu’un match se termine, et ce peu importe le nombre de minutes de temps additionnel, il faudrait attendre que le ballon sorte des limites du terrain. Ainsi, un arbitre ne pourrait pas annihiler une action de but comme c’est le cas actuellement.

> penalty arrêté, 6 mètres pour le gardien

Avec cette règle, il ne fera pas bon manquer un péno. Si aujourd’hui l’erreur est tolérée en cas d’arrêt du gardien, puisqu’il est toujours possible de retenter sa chance si le ballon nous revient dessus, avec la nouvelle règle ça sera terminé. En effet, si un gardien parvient à stopper un péno pendant le match, le jeu s’arrêtera et le gardien relancera son équipe en bénéficiant d’un dégagement aux 6 mètres.

> Passe au gardien, péno direct

Il est interdit pour un gardien de prendre le ballon à la main en cas de passe en retrait d’un de ses joueurs. S’il le fait, à l’heure actuelle, son équipe est sanctionnée d’un coup franc indirect dans la surface de réparation. Si la nouvelle règle est validée, le fautif concédera directement un penalty.