Lyon-Besiktas: Aulas explique avoir «très peur» pour le match retour et réclame un huis clos à Istanbul

FOOTBALL L'UEFA n'a pas encore pris de décisions quant au match retour entre Lyon et Besiktas...

A.L.G.
— 
Jean-Michel Aulas le 14 février 2016.
Jean-Michel Aulas le 14 février 2016. — ROMAIN LAFABREGUE / AFP

Et maintenant, on fait quoi ? Voilà la question que doivent se poser les membres de l’UEFA aprèsles débordements violents survenus jeudi soir dans et aux abords du Parc OL, dans le cadre du quart de finale aller de Ligue Europa entre Lyon et Besiktas.

Faut-il jouer le match retour à huis clos pour limiter les risques d’une nouvelle flambée de violence en Turquie ? Faut-il délocaliser la rencontre ? Ne rien faire ? Pour Jean-Michel Aulas, qui était au micro de W9 après la victoire de ses joueurs (2-1), le huis clos serait « la seule solution d’équité ».

>> A lire aussi . OL-Besiktas: Aulas analyse le chaos et justifie l'envahissement du terrain par les supporters lyonnais

« J’espère que l’UEFA prendra toutes les dispositions qui s’imposent (…), a déclaré le président lyonnais. Je ne pense pas qu’on puisse maintenir ce match, ou alors à huis clos ou à l’extérieur. Mais ça me paraît difficile de retourner à Besiktas. Quand on voit comment cette ferveur déborde de tous les côtés, on a très peur. » Pour le moment, aucune décision n’a été arrêtée par les autorités européennes du football.