VIDEO. Quand le «You'll never walk alone» prend tout son sens, et te file la chair de poule

FOOTBALL Les spectateurs ont vécu un moment poignant quand a résonné l’hymne de Dortmund…

Aymeric Le Gall

— 

Le tifo des supporters de Dortmund lors du match contre Monaco, le 12 avril 2017.
Le tifo des supporters de Dortmund lors du match contre Monaco, le 12 avril 2017. — Martin Meissner/AP/SIPA

« Quand tu marches dans la tempête, garde la tête haute, et n’aie pas peur du noir, à la fin de la tempête se trouve un ciel d’or (…) Marche, marche avec l’espoir dans ton cœur, et tu ne marcheras jamais seul, tu ne marcheras jamais, jamais seul. » « You’ll never walk alone », où l’hymne à l’espoir taillé sur mesure dans ce contexte tendu autour du match Dortmund-Monaco, après l’attaque terroriste ayant ciblé la veille le bus des joueurs allemands.

>> A lire aussi : «Je ne peux pas oublier ces visages dans le bus», Nuri Sahin traumatisé par l'attaque

Et mercredi soir, quand a retenti l’un des plus célèbres hymnes du football, dans la cathédrale jaune et noire du Borussia Dortmund, le temps s’est arrêté. Comme pour mieux célébrer l’espoir et l’union contre la violence et la bêtise, comme pour mieux dire qu’on ne cédera jamais à aucune attaque de quelque nature qu’elle soit. Silence, ça frissonne.

>> A lire aussi : Attente, coups de fil... Comment les joueurs de Monaco ont vécu l'attaque à Dortmund