Dortmund-Monaco: Où en est l'enquête après l'attaque du bus des joueurs?

ENQUETE Le match a été reporté à mercredi soir après l'explosion de trois charges explosives au passage des joueurs de la Dortmund...

Lucie Bras

— 

La police sécurise les environs du terrain d'entraînement des joueurs du Borussia Dortmund le 12 avril 2017.
La police sécurise les environs du terrain d'entraînement des joueurs du Borussia Dortmund le 12 avril 2017. — Martin Meissner/AP/SIPA

Après l’attaque du bus de la Borussia Dortmund mardi soir en Allemagne, juste avant le match de l’équipe contre Monaco, le parquet fédéral a livré les premiers éléments de l’enquête. Les autorités s’orientent vers la piste djihadiste.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Dortmund-Monaco: Un suspect «islamiste» interpellé... Le match aura bien lieu... Suivez la journée en live

La porte-parole du procureur fédéral allemand Fraüke Koehler s’est exprimée lors d’une conférence de presse à Karlshruhe ce mercredi. « Compte tenu des modalités opératoires on peut partir du principe qu’il s’agit d’une attaque à caractère terroriste », a-t-elle jugé.

Les lettres en cours d’examen

Elle a révélé que l’enquête se concentre sur deux suspects, qui semblent appartenir à la mouvance islamiste. Des perquisitions ont été réalisées chez chacun d’entre eux et l’un des deux suspects a été arrêté.

Trois lettres identiques de revendication ont été retrouvées sur les lieux de l’explosion par les policiers. Dans ce message, l’auteur de l’attaque se réclame de Daesh et demande le retrait des Tornados (avions de combat) allemands du territoire syrien, ainsi que la fermeture de la base militaire des forces aériennes américaines de  Ramstein en Allemagne.

Une autre lettre de revendication, publiée sur Internet, porte des revendications antifascistes et se réclame d’une mouvance d’extrême gauche mais les enquêteurs ont des doutes quant à son authenticité. Ces documents sont en cours d’analyse par des spécialistes de l’islam, ajoute le parquet.