Vendée Globe: Ruyant continue de prier... Et si Thomson refaisait une partie de son retard?.. Le journal de la course

VOILE Le top 5 de la course n'est vraiment pas figé...

N.C.

— 

Le pont du voilier de Thomas Ruyant a été sérieusement endommagé
Le pont du voilier de Thomas Ruyant a été sérieusement endommagé — Thomas Ruyant

Dure journée sur le Vendée Globe, lundi, avec les abandons de Thomas Ruyant et Stéphane Le Diraison. Cela fait désormais neuf skippeurs contraints de jeter l’éponge, soit presque un tiers de la flotte. Pour s’en remettre, on a été voir ce qui pouvait encore se passer en tête de la course.

Le classement à 9h

Et si Alex Thomson revenait ?

C’est encore un peu tôt pour le dire, surtout quand on voit qu’Armel Le Cléac’h garde plus de 500 milles d’avance en tête de la course. Mais Alex Thomson pourrait avoir de bonnes chances, au moins, de refaire une partie de son retard dans les prochains jours. La météo antarctique s’annonce en effet en défaveur du leader de la course, avec une grosse dépression qui l’attend juste devant le Cap Horn. Si vous voulez l’explication complète (avec des schémas et tout et tout), c’est sur le site voilesetvoiliers.com que ça se passe.

Thomas Ruyant se rapproche de la Nouvelle-Zélande, mais…

Le skippeur français, qui a annoncé son abandon lundi, n’est plus qu’à 30 milles des côtes de Nouvelle-Zélande. Mais son bateau est vraiment en mauvais état et menace toujours de se briser en deux. Pour ne rien arranger, les heures à venir s’annoncent douloureuses, avec un vent et une mer qui se renforcent. Evidemment, il est suivi de près. « Nous sommes régulièrement en contact avec le skipper pour nous assurer qu’il progresse bien », a indiqué mardi dans un communiqué Mike Roberts, un responsable du Centre de coordination des sauvetages de Nouvelle-Zélande (RCCNZ). Courage Thomas, on est avec toi.

JP Dick file, file !

Il est le grand bénéficiaire de la nuit. Jean-Pierre Dick, qui vient de reprendre la 5e place, a couvert la distance hallucinante de 460 milles ces dernières 24 heures, et a réussi à prendre ses distances sur Yann Eliès et Jean Le Cam. Il fonce même vers le podium, que se disputent Paul Meilhat et Jérémie Beyou. La lutte dans le dernier tiers de la course s’annonce grandiose.