OM: Si vous en doutiez, sachez qu'Anigo a «été licencié purement et simplement en septembre»

FOOTBALL José Anigo regrette de ne pas être parti plus tôt du club phocéen...

W.P., avec AFP

— 

«Bah alors, ils sont où les cookies?»
«Bah alors, ils sont où les cookies?» — Claude Paris/AP/SIPA

Directeur sportif de l’Olympique de Marseille de 2004 à 2014 et trois fois entraîneur du club phocéen depuis 2001, José Anigo dit avoir été « licencié purement et simplement au mois de septembre » lors d’un entretien diffusé mardi sur RMC.

Sur RMC mardi, il a assuré qu’il s’y « attendait un peu » et que cela lui faisait « de la peine que ce soit comme ça. Il y a les aspects financiers mais ça, c’est rien du tout, c’est surtout les émotions, la vie qu’on y a passé… Mais c’est comme ça. Je regrette juste de ne pas être parti plus tôt », a-t-il balancé. Plus tôt = en 2010, « juste après le titre de champion ».

« A ce moment-là, Deschamps (actuel sélectionneur de l’équipe de France, qu’Anigo a confié « détester » mardi, ndlr) voulait les clés du club. Je suis resté, j’ai contré un peu tout le monde », a-t-il regretté.