VIDEO. Mondiaux: En tête, Jonathan Brownlee s'écroule à 300m de la ligne d'arrivée

TRIATHLON L'athlète, victime d'un gros coup de mou et secouru par son frère, prend cette péripétie avec humour...

N.C.

— 

Alistair Brownlee aide son frère Jonathan, victime d'un malaise à quelques mètres de la ligne d'arrivée des Mondiaux de triathlon, le 18 septembre 2016 à Quintana Roo (Mexique).
Alistair Brownlee aide son frère Jonathan, victime d'un malaise à quelques mètres de la ligne d'arrivée des Mondiaux de triathlon, le 18 septembre 2016 à Quintana Roo (Mexique). — ELIZABETH RUIZ / AFP

Et là, c’est le drame. Jonathan Brownlee était tout près de remporter le titre de champion du monde de triathlon, dimanche lors de la dernière manche des World Series à Cozumel au Mexique. Le Britannique, vice-champion olympique derrière son frère Alistair à Rio, a déboulé seul en tête à 300m de la ligne… et puis le trou noir. Il a soudainement commencé à tituber et à zigzaguer, totalement inconscient, après 1.500 m de natation, 40 km à vélo et 9,7 km de course à pied, sous une chaleur humide très éprouvante. Les images sont impressionnantes.

Son frère, qui se trouvait derrière lui, est alors venu l’aider, en le portant, allant même jusqu’à littéralement le pousser pour qu’il puisse franchir la ligne. Une fois l'arrivée passée, Jonathan s’est écroulé, totalement KO et a été pris de vomissements.

Jonathan Brownlee à bout de force une fois la ligne passée.
Jonathan Brownlee à bout de force une fois la ligne passée. - ELIZABETH RUIZ / AFP

Finalement deuxième de la course, Jonathan Brownlee a vu le titre lui échapper au profit de l’Espagnol Mario Mola. Ce qui ne l’a pas empêché de prendre cet épisode avec humour. « D’habitude, c’est quand tu as trop bu. Cette fois, c’était le contraire », a ironiquement commenté le Britannique sur Twitter.

Un peu plus tard, il a tout de même fait part de ses regrets… tout en rendant un bel hommage à son frère.