Ligue des champions: Indice UEFA et doublette de rêve, on doit tous être supporter de Monaco pour son barrage

FOOTBALL Les Monégasques affrontent Villarreal mardi soir avec pour enjeu une qualification en phase de poule de la Ligue des champions...

A.Mag., N.C.

— 

Leonardo Jardim, le coach de Monaco, le 7 août 2016.
Leonardo Jardim, le coach de Monaco, le 7 août 2016. — CIAMBELLI/SIPA

Vous ne l’avez peut-être pas vu, occupé que vous étiez à pleurer sur votre canapé après la raclée infligée par l’Espagne aux Bleus pour le dernier match de Tony Parker, mais Monaco a signé mercredi dernier une magnifique et importante victoire sur la pelouse de Villarreal (1-2), en barrages aller de la Ligue des champions. Forts de ce résultat, les joueurs de Jardim attendent les Espagnols de pied ferme, mardi soir, pour valider leur qualification. Voilà pourquoi on doit tous être supporter de l’ASM.

Parce qu’il en va de l’avenir de la France

On va commencer par le plus important. A force de boycotter la Ligue Europa et de se faire sortir dès la phase de poule de la Ligue des champions, la France, depuis quatre ans, ne fait plus partie des cinq grands championnats européens. Hop doublé par le Portugal à l’indice UEFA, comme ça, sans prévenir (ou presque). Conséquence, le troisième de L1 doit se farcir un parcours du combattant avec tour préliminaire + barrages pour accéder à la Ligue des champions alors que tout le monde est encore en train de bronzer à la plage.

Voilà ce qui arrive quand on fait n'importe quoi.
Voilà ce qui arrive quand on fait n'importe quoi. - UEFA

Alors cette année, on dit stop, d’autant que les Russes nous talonnent eux aussi. Il y a de l’espoir. Certes, Lille s’est fait sortir de la course à la ligue Europa par le 3e du championnat d’Azerbaïdjan, mais plusieurs éléments font que cette saison a plutôt bien commencé :

  • On a enlevé des comptes la saison 2011-2012, ce qui nous arrange bien.
  • Saint-Etienne a gagné à l’extérieur en barrages aller de la Ligue Europa (1-2 face au Beitar Jerusalem).
  • Le Portugal et la Russie ont aussi perdu un club en tour préliminaire de Ligue Europa.
  • Porto et Rostov, les représentants de nos adversaires en barrages de la C1, n’ont pas gagné leur match aller.

Du coup, au classement, la France a déjà repris sa 5e place.

Le classement au 19 août 2016.
Le classement au 19 août 2016. - UEFA

La suite, en cas d’alignement des planètes pas si improbable, pourrait nous sourire. Porto, face à l’AS Rome, et Rostov, opposé à l’Ajax, ont des risques de se faire sortir. La Russie et le Portugal n’auraient alors respectivement qu'un et deux représentants en C1. Pas besoin d’un dessin pour saisir l’importance d’une qualification monégasque.

Parce que ça commence à faire un bail qu’on n’a pas eu trois clubs en Ligue des champions

La dernière fois que la France a compté trois représentants en Ligue des champions, on sortait tout juste des JO de Londres. Une olympiade plus tard, il est grand temps de remettre ça. Surtout qu’en 2012-2013, ça n’avait pas servi à grand-chose avec un solide bilan d’une victoire en 12 matchs de poule pour Montpellier et Lille. Cette fois, avec le PSG, Lyon et Monaco, ça aurait vraiment de la gueule. Surtout si Lyon a la bonne idée de jouer à son niveau, cette fois.

Parce qu’ils nous avaient tellement bien fait vibrer il y a deux ans…

Ah, ce match à l’Emirates Stadium, cette mine (légèrement déviée) de Kondogbia, cette chevauchée de Carrasco… Honnêtement, la victoire de Monaco sur la pelouse d’Arsenal en 8e de finale aller de l’édition 2014-2015 reste comme un de nos très bons souvenirs européens de ces dernières années. Pas du tout favoris, les inexpérimentés Monégasques avaient montré une maturité étonnante, eu le brin de réussite nécessaire et surtout sublimé comme personne le jeu de contre.

Le live de 20 Minutes, enflammé comme jamais.
Le live de 20 Minutes, enflammé comme jamais. - 20 Minutes

D’une efficacité chirurgicale en poule, déjà (premiers devant le Bayer Leverkusen, le Zenith Saint-Petersbourg et Benfica), ils n’étaient tombés qu’en quarts face à la Juventus. Non sans avoir fait trembler le futur finaliste et enflammé Louis-II (si si) au retour, où il n’avait manqué qu’un tout petit but. Ce parcours était une délicieuse surprise, on en redemande.

Parce que sur un malentendu ils peuvent sortir un futur gros adversaire du PSG en quarts

On vient de le voir, les hommes de Jardim sont capables de tout sur la scène européenne. Cette année encore ? Oh, on ne demande pas à Subasic et ses potes de soulever la Coupe en mai prochain, mais ils pourraient en revanche filer un bon coup de main au PSG, qui lui en a l’ambition mais doit faire avec sa fâcheuse tendance à ne pas passer le cut des quarts de finale.

En cas de qualification, l’ASM devrait se trouver dans le chapeau 4, et donc hériter d'un ou deux poids lourds ou mi-lourds du circuit. En sortir un, ce serait (aussi) une chance de plus pour les Parisiens de passer par un chemin plus dégagé pour atteindre les demies... Ce qui serait bon pour l'indice UEFA, on y revient.

Unai Emery, le nouveau coach du PSG, est un vrai as de la communication.
Unai Emery, le nouveau coach du PSG, est un vrai as de la communication. - Martin Meissner/AP/SIPA

Parce que le duo Falcao-Germain mérite la grande Europe

On a tous nos petits plaisirs inavouables. Mais parfois, ça fait du bien de se confesser, alors voilà : voir jouer ensemble Radamel Falcao et Valère Germain est l’un de nos crushs pour cette saison. On ne sait pas vraiment pourquoi, peut-être cette insondable certitude que le Colombien est encore un grand joueur malgré deux dernières saisons passées dans les tréfonds de l’enfer, ou cette mystérieuse tendresse pour le bon Valère, si juste à chaque fois qu’on lui donne l’occasion de le montrer.  La qualification lors du tour préliminaire face à Fenerbahçe porte leur empreinte.

Malheureusement, le Colombien est blessé depuis. Pas grave, on peut compter sur Germain, avec l’aide de Bernardo Silva, pour s’occuper de tout en attendant le retour de son nouveau BFF. Ces deux-là vont marcher sur le CSKA, Naples et Tottenham en phase de poule. Vous pouvez FaV (vous l'avez?).

Non mais regardez-moi comme ils sont beaux...
Non mais regardez-moi comme ils sont beaux... - JEAN CHRISTOPHE MAGNENET / AFP